Faire-part de décès

Faire-part de décès

 

Le docteur Cottard, le Héros de la Recherche et son père, un de ses cousins, M. Bontemps, M. Bergotte, M. Nissim Bernard et son petit-neveu, Albert Bloch, M. Elstir, le duc de Guermantes, le prince de Guermantes, le baron de Charlus, le prince de Borodino, M. d’Argencourt et le marquis de Beausergent ont la tristesse de faire part de la mort de M. Fidel Castro à La Havane, Cuba.

 

Que nous vaut ce compagnonnage aussi fictif que posthume ? Réponse demain (mais la réponse est facile).

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

4 comments to “Faire-part de décès”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Ne partageaient-ils pas « la tripe, la sous-cape et la cape » ?

    Brouhhh, brouhhh, brouhhh …

  2. Aucun de ces éplorés n’est lider, ni maximo, ni cubain, ni concubin, mais ce sont tous des hommes dont le nom a souvent un B pour initiale. Mais il y en a bien d’autres dans la Recherche. Pourquoi pas Legrandin, Théodore, Saint-Loup, le curé de Combray, Norpois etc.

    • Les fumeurs de cigare de la Recherche : Norpois, Octave, le duc de Guermantes (des gros), un journaliste, Robert (des « Corona »), Charlus, ses invités à la campagne (dont d’Argencourt), M. Nissim Bernard, Le colonel baron de Vatry (tous les jours chez l’oncle Adolphe), le Comte de Crécy (un ou des cigares offerts par le Héros), les invités des Verdurin dans leur nouvel hôtel particulier (des « londrès », selon Goncourt [cigares de La Havane destinés à l’origine au marché anglais])… (Voir la chronique J’ai du bon tabac…)

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et