Proustianar

Proustianar

 

Dans mon Panthéon proustien, elle a une place à part — certes, chacune et chacun peut se targuer d’un statut unique, mais elle, c’est vraiment particulier.

Et je devais bien à cette native de San Francisco de lui créer un mot, Proustianar.

Je connaissais le Proustien rouge (voir la chronique à ce nom) fier de son engagement communiste. Voilà l’anarchiste absolue. Je ne l’ai jamais rencontrée et je ne suis pas même sûr d’avoir échangé avec elle. P Segal est la libertaire type, créatrice de projets rebelles. Même sa façon d’aborder Marcel Proust a été iconoclaste.

 

Si je suis fou de Proust, P Segal elle, est braque, délirante, dingue, cinglée et pas que pour l’auteur de la Recherche (voir la chronique Un fou + one nut = ?).

 

Sa dernière initiative est liée à l’Art, au nom de l’ « Artivism » / The San Fransisco Art House Project : Bohemia Redux (sanfranciscoarthouses.wordpress.com/). En parallèle, elle vient de publier sur Vimeo (site de partage de vidéos) son « art collection » où elle montre que sa passion pour Proust est intacte. Extraits :

p-segal-1 p-segal-2 p-segal-3

 

C’est Marcelita Swann qui me l’a signalé. Pour le visionner, faites simplement la recherche P Segal on Vimeo.

 

Ah, comme j’aimerais rendre visite à chacune et à chacun de mes ami(e)s proustien(ne)s à travers le monde !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et