Je suis une part de méridien

Je suis une part de méridien

 

Le Festival du film de Cabourg a eu une idée… Il voulait célébrer ses trente ans de façon originale, trois décennies à récompenser des œuvres romantiques, dont l’une, à chaque édition, est couronnée d’un « Swann d’or ».

Il a pensé au Méridien de l’Amour. Pour mémoire, un méridien est le « lieu des points ayant une même longitude à la surface de la Terre, en un lieu donné, un plan vertical qui contient l’axe du monde », nous rappelle le Larousse.

Une ligne droite a été tracée sur la Promenade Marcel Proust. Elle a été parsemée de cent quatre clous réalisés par la Monnaie de Paris, symbolisant « l’absence de frontières et l’universalité de l’Amour ».

unnamed unnamed-1

Sur le parcours, cinq colonnes ont été dressées, représentant chacune un continent, permettant de découvrir cent quatre façons de dire et écrire « Amour », en autant de langues officielles des États du monde.

D’aucuns trouveront ça nunuche, mais l’intention est louable. Qualifiée par ses initiateurs d’ « œuvre poétique mondiale », elle est même présentée comme « unique au monde ». Moi, je veux bien avaler tous les bobards s’ils sont séduisants, mais je me souviens de l’implantation, il y a une vingtaine d’années de la « Méridienne » traversant Paris du Nord au Sud, en hommage à François Arago, matérialisée par cent trente-cinq médaillons de bronze.

Méridienne

 

Mais enfin, comme tout ce qui nous fait entrer dans l’univers proustien m’est cher, j’ai participé au projet. J’ai versé mon obole de trente-cinq euros. Il s’est trouvé cent soixante cinq autres donateurs pour que l’œuvre puisse être réalisée — une consolation pour faire oublier l’échec de l’achat chez Sotheby’s du dessin de la Cathédrale d’Amiens : Amiens, non ; Amour, oui !

En retour, j’ai eu droit à un gentil remerciement,  « une médaille officielle du Méridien de l’Amour (porte-chance) par la Monnaie de Paris + une carte postale officielle du Méridien de l’Amour » :

 

Méridien de l'AmourMieux encore, mon nom va être inscrit sur le site web et sur les colonnes à Cabourg.

 

Le grand Marcel aurait-il apprécié ? Ne faisons pas parler les morts. Je n’ai juste trouvé aucune trace du mot « méridien » dans la Recherche, mais six cent soixante occurrences d’« amour », mille cent soixante-trois avec toutes ses variations.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et