Se soigner avec Proust

Se soigner avec Proust

 

Les professionnels de santé d’Illiers-Combray ont eu une riche idée… Ils ont décidé de s’organiser en réseau. Il existe déjà un pôle de santé et voici que s’annonce l’AL2P qui réunit les trois médecins exerçant dans la commune, les autres professionnels médicaux et paramédicaux ainsi que les deux maisons de retraite.

AL2P ? Ce mystérieux alliage de trois lettres et un chiffre désigne l’« Association libérale de proximité proustienne ».

Les successeurs des docteurs Percepied et Piperaud et le médecin de famille sans identité connue ont trouvé là une appellation mémorable.

L’excellent Dr Deballon — c’est lui qui veille sur moi — en est à l’origine : « J’en parle à mes confrères depuis trois ans, m’a-t-il confié lors de sa dernière consultation. Notre association libérale défend sa liberté d’exister. Nous voulons partager les informations et coordonner nos activités. Chacun chez soi, mais travailler ensemble. Les statuts sont rédigés. La volonté est de rester libre par rapport aux tutelles. Ça butte sur la forme juridique.»

 

Né sur les bords de l’Eure mais installé sur ceux du Loir, mon médecin a trouvé tout naturellement cette référence à la Recherche pour l’AL2P.

 

Cette initiative collective, en tous cas, donne envie de tomber malade pour se faire soigner dans une « proximité proustienne ».

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et