L’Internationale proustienne (en photos), 97

L’Internationale proustienne (en photos), 97

 

« J’aime le Pays de Combray » vu par…

Capucine Lupille, dans le parc Robert Schuman, à Ville d’Avray, Hauts-de-Seine.

Capucine Lupille, Ville d'Avray

Sur ces pages du Côté de Guermantes, les deux seuls extraits où Proust cite la commune : « j’aurais encore le temps, en me dépêchant, de prendre avec eux le train pour Ville-d’Avray. » et « elle savait que j’avais rendez-vous avec des amis et devais dîner à Ville-d’Avray. »

Récit de Capucine : « Le narrateur doit rejoindre des amis aux Champs-Élysées puis se rendre à un dîner organisé à Ville d’Avray. Sa grand-mère étant souffrante, le docteur du Boulbon a prescrit à celle-ci des « promenades ». Les Champs-Élysées sont donc tout à fait appropriés à une sortie bénéfique. De là, il pourra donc prendre le train pour Ville-d’Avray. Mais le jour J, la grand-mère « fatiguée » met un temps fou à se préparer. Ils se rendent toutefois aux Champs-Élysées mais quelques pages plus loin, la grand-mère aura une attaque. Le narrateur ne prendra donc jamais le train pour Ville-d’Avray ! »

 

Comment participer ? Rien de plus simple. L’Office de Tourisme du Pays de Combray a fait imprimer un autocollant grâce auquel chacune et chacun peut proclamer son attachement au pays immortalisé par Marcel Proust et vendu 1 €.

Vous pouvez le recevoir gratuitement en m’envoyant votre adresse postale à patricelouis.pl@gmail.com.

Je vous l’adresserai aussitôt par la poste (précisez si vous voulez plusieurs exemplaires).

En échange, vous en faites un ou des clichés dans un décor qui montre le lieu où vous résidez ou qui vous ressemble (ou les deux).

Adressez alors vos photos à patricelouis.pl@gmail.com et notre communauté proustienne sans frontières sera illustrée de la plus originale des façons.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “L’Internationale proustienne (en photos), 97”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. A favorite image!
    And, it gives me an idea….the next time I am in Venice. 😉

    Her book looks like mine…underlined, with circled words and colorful stickers- to mark the passages that make me swoon or wonder.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et