Le FdP, non ; le NYT, oui !

Le FdP, non ; le NYT, oui !

 

Le Ritz accueille à nouveau ses clients aujourd’hui… J’aurais aimé avant cet événement vous présenter les traces de Marcel Proust dans ce palace parisien.

Seulement, son service communication m’a battu froid.

À la mi-mai, je lui avais envoyé un courriel pour lui demander s’il était possible de venir avant sa réouverture au public afin d’informer les visiteurs de ce blogue proustien de l’hommage qui lui était rendu — à lui qui, à la fin de sa vie, était surnommé le « Proust du Ritz ».

 

Le 17, j’ai reçu ce message automatique:

MERCI,

VOTRE MESSAGE NOUS A BIEN ÉTÉ TRANSMIS.

NOUS VOUS CONTACTERONS DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS AFIN DE RÉPONDRE À VOTRE DEMANDE.

NOUS VOUS REMERCIONS DE L’INTÉRÊT QUE VOUS PORTEZ AU RITZ PARIS

ET RESTONS À VOTRE DISPOSITION POUR TOUT RENSEIGNEMENT COMPLÉMENTAIRE.

 

Eh bien, malgré la promesse, rien n’a suivi. Le Ritz a snobé le fou de Proust. Pas même une réponse négative, juste une silencieuse indifférence.

Ce week-end, j’ouvre The New York Times et je dois bien admettre qu’il a été mieux traité. Les portes lui ont été ouvertes en grand et mon confrère américain a pu tout admirer, de la Suite Proust au Salon Proust, dont il publie une photo.

1079 Ritz, Salon Proust

 

J ‘ai des progrès à accomplir en termes de notoriété !

Il n’est pas impossible que, de passage à Paris, je me rende au Ritz demain après-midi.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Le FdP, non ; le NYT, oui !”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Ah, cher Patrice, la missive du Ritz (à vous adressée) m’a fait irrésistiblement penser au délicieux petit livre « Moi et François Mitterrand » d’Hervé Le Tellier, un oulipien que je vous recommande chaudement ! Bonne journée à vous…

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et