Arthur, prince d’Illiers-Combray

Arthur, prince d’Illiers-Combray

 

La Recherche ne connaît qu’un Arthur, Meyer, le directeur du Gaulois :

*Mon oncle est au fond un monarchiste impénitent à qui on ferait avaler des carpes comme Mme Molé ou des escarpes comme Arthur Meyer, pourvu que carpes et escarpes fussent à la Chambord. VII

*L’élection de Saint-Loup à cause de sa « sainte » famille eût fait verser à M. Arthur Meyer des flots de larmes et d’encre. VII

 

Moi, je viens de faire la connaissance à Illiers-Combray d’un autre Arthur. Arthur Morisseau enseigne le français au collège Marcel Proust et dans un lycée de Chartres — aux élèves de 6e, 4e, terminale, BTS. Et il est Proustien, préparant une thèse sur Vinteuil.

2 Arthur Morisseau

 

Jusqu’à présent, les profs du collège m’étaient étrangers, snobant avec ostentation mes initiatives (cf. le Narrathon). Mais bon, c’est le passé. Enfin Arthur vint. Il a organisé pour cette semaine une série d’événements, expos, jeux, confection de madeleines et lectures d’extraits de la Recherche à laquelle il m’a convié.

1 Semaine MP

 

La séance, à l’heure du déjeuner, a été — comment dire ? — belle mais ardue, les collégiens oscillant entre timidité (pour oser lire), intérêt et dissipation. Je ne bouderais un tel événement pour rien au monde, cependant. Il y a plus pénible que de tenter de partager Proust avec des adolescents — ce n’est pas pousser des wagonnets au fond de la mine !

 

Mais foin de discours :

Lecture au collège d’Illiers-Combray :

3 PL et collégienne

4 PL

 

Confection de madeleines :

5 Madeleines 1

6 Madeleines 2

 

Remerciements à la principale du collège Marcel Proust, Christine Querat, à Arthur Morisseau et aux collégiennes et collégiens qui ont bien voulu vivre quelques instants dans l’intimité de l’écrivain.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

6 comments to “Arthur, prince d’Illiers-Combray”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Quelle heureuse initiative !
    Le T-shirt d’Arthur me fait craquer ! Je veux le même !

  2. Ah oui, il faut féliciter ce professeur, cela fait plaisir à voir.

  3. Et a-t-on des retours des principaux intéressés, je veux dire les gamins ? Certains d’entre eux vont-ils lire quelques pages de Proust ?

    Ne pourriez-vous pas pousser encore l’initiative, par exemple une sortie scolaire au musée Jacquemart-André, histoire de montrer aux élèves un exemple de l’environnement de luxe qui accompagnait Proust, et qui explique en grande partie sa mondanité ?

    • patricelouis says: -#2

      Je me dépense volontiers sans compter à Illiers-Combray, mais je ne sens pas trop des sorties pédagogiques en car (« Plus vite, chauffeur ! ») avec des têtes blondes qui ne sont pas les miennes (Il n’y a a pas de risque : je n’ai pas d’enfants) !

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et