Géraud de conduite

Géraud de conduite

 

Jacques Géraud continue de faire des siennes… Proustien dissipé, quoique normalien et agrégé de lettres modernes, il n’obéit guère aux règles établies et se livre à une facétieuse rébellion qui l’inscrit dans la lignée des élèves de Jean Vigo.

 

Son dernier livre, Cher monsieur Zavatta (Champ Vallon, 2016), est sous-titré 18 lettres d’écrivains à leurs pairs, leur mère, leurs fournisseurs.

1051 Cher monsieur Zavatta, Géraud

 

C’est un « à la manière de »… Pascal, Sade, Saint-Simon, Flaubert, Verlaine, Céline, Gide, Voltaire, Rimbaud, Rousseau, Valéry, Nerval, Duras, Claudel et Proust. L’ami Marcel est même pastiché deux fois  pour des lettres à sa mère, l’une « suite aux dommageables effets d’une fâcheuse méprise », l’autre après qu’elle l’eut « mis dans le train pour l’envoyer soigner ses bronches dans un aérium ». Il est particulièrement soigné puisque destinataire de la lettre de Paul Claudel et au cœur de celle d’André Gide à François Mauriac.

 

L’ouvrage est potache, se revendique « loufoque », affichant sa volonté de « faire déraper, dérailler [les auteurs], quitte à produire des accidents, drolatiques ou dramatiques, et même emporter ces messieurs, dont une dame (Duras), dans des aventures qui, à les lire, pourraient les laisser cois… ».

Je l’ai goûté avec modération n’étant guère sensible à l’humour grivois qui place un godemiché de Mme Proust entre les mains de son fils. Mais bon… Géraud est iconoclaste. Prenons-le comme il est.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : Le risque d’un tel livre, c’est de tomber dans l’anachronisme. L’un d’eux m’a sauté aux yeux. Proust n’aurait pas pu parler des « Inuits », comme Géraud le lui fait écrire. Le mot n’a été adopté officiellement au Canada qu’en 1970. Auparavant, le terme en usage était « Esquimaux ». D’ailleurs, Le Côté de Guermantes évoque M. de Charlus qui « eût pu jouer le rôle du renne envers les Esquimaux ». L’appellation est désormais à effacer, les intéressés la jugeant offensante.

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et