Vélo, entre Roubaix et Combray

Vélo, entre Roubaix et Combray

 

Mais à quoi pensent les organisateurs d’événements sportifs ? Deux épreuves majeures ont lieu le même jour à la même heure, ce dimanche d’avril, plongeant les amateurs dans des choix impossibles. Comment voulez-vous trancher entre Paris-Roubaix, 120e édition, et le Tour du Pays de Combray, 13e du nom ?

 

Je m’intéresse à ces compétitions cyclistes depuis ma lecture de la Recherche où Marcel Proust classe les jeunes filles en fleurs de Balbec en compagnes d’as de la petite reine.

*je conclus plutôt que toutes ces filles appartenaient à la population qui fréquente les vélodromes, et devaient être les très jeunes maîtresses de coureurs cyclistes. II

*ces jeunes filles que j’avais prises pour des maîtresses de coureurs cyclistes, de champions de boxe II

 

La course locale me réjouit par son appellation.

Pour qui ne veut voir l’impact de Proust sur la vie du coin devrait examiner la liste de celles et ceux qui ont élu Combray pour se faire connaître, notamment Les Archers du Combray, les Cars du Combray, le Chœur de Combray, le Cercle littéraire de Combray, le Combray Country Club, le Combray Rugby Club, le Dojo du Combray, la Médiathèque de Combray, les Pongistes de Combray, jusqu’à l’aussi inattendue qu’illogique Notre-Dame de Combray, nom de la paroisse.

D’autres ont fait un choix différents, la Boule islérienne, les Brochetons d’Illiers, l’Espérance Islérienne, l’(Illiers Cyclo Club, les Sirènes d’Illiers (club de majorettes), la Madeleine d’Illiers (restaurant), la Société Islérienne de Natation, l’Université populaire d’Illiers.

D’autres, enfin, marient les deux optant pour Illiers-Combray : Aéromodélisme, Baby-foot, Billard…

 

Quelle conclusion en tiré-je ? Aucune — je dis ça, je dis rien ! Et, en attendant d’être inspiré, je reste le cul entre deux selles — celle de Roubaix et celle de Combray. Ça ne rime à rien.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis


CATEGORIES : Chronique, Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Vélo, entre Roubaix et Combray”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Dites, Patrice, la « Madeleine d’Illiers » semble une sorte de compromis, non ?

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et