Proust Nuit Debout

Proust Nuit Debout

 

Je ne puis être des vôtres… D’abord parce que je suis davantage place Vendôme que place de la République, ensuite parce que je ne suis pas sûr de comprendre ce que vous voulez, aussi parce que ma santé ne m’y invite pas — comme me le disait Robert de Saint-Loup : « j’ai peur que vous vous fatiguiez à parler debout » (dans Le Côté de Guermantes) —, enfin parce que je suis mort depuis quatre-vingt quatorze ans !

 

Mais le nom de votre mouvement ne peut me laisser indifférent car je sais ce qu’être debout la nuit signifie. Si je me suis couché longtemps tôt, après, je n’ai cessé de me lever tard et d’être éveillé en même temps que les insomniaques, les noctambules. Moi, j’en ai profité pour écrire la Recherche.

 

Marcel Proust

pcc Patrice Louis

En hommage à Jérôme Godefroy, veilleur républicain, pour son anniversaire.

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Proust Nuit Debout”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Merci à Marcel et Patrice de cette délicate attention !

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et