Proust associé aux nouveaux sages

Proust associé aux nouveaux sages

 

Étrange « une » du dernier supplément du Monde, l’époque daté de ce lundi… Censé refléter les tendances et l’air du temps, sous le titre « Liberté, austérité, frugalité », il est consacré aux ascètes modernes qui pratiquent la cure de silence, la monodiète ou le stage détox (sic) : « Les méthodes pour se « purifier » rencontrent de plus en plus d’adeptes. Bienvenue au royaume des pénitents, où privation rime avec bien-être ».

Invitation à la réflexion sur nos mœurs à repenser, c’est profondément léger et fondamentalement creux.

Pour illustrer ce qui est pompeusement baptisé « enquête », le journal de référence propose un tableau avec une ombre humaine dans la position du lotus, une paire de baskets, des crayons de couleur, un appareil photo, un abat-jour allumé et le premier tome d’À la recherche du temps perdu, démesurément agrandi dans sa version NRF.

1015 Proust, Le Monde et l'ascèse

J’ai consacré le temps nécessaire pour comprendre le lien entre Proust et l’ascèse. Au bout des huit secondes, j’en ai conclu qu’il n’y en avait pas et que la Recherche n’était là que pour faire intello-chic.

Futile autant qu’inutile.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et