Une liste rose (non stigmatisante)

Une liste rose (non stigmatisante)

D’autres mots qui avaient cours au temps de Proust et dont il s’est servi dans la vie, mais pas dans son œuvre, désignent un homme qui aime un homme : uraniste , salaïste, saturnien…

 

Dans la Recherche, ces messieurs sont fort nombreux. Revue de détail :

 

Réels

Héliogabale ;

Selon Charlus : (sous Louis XIV) Vermandois (le petit), Molière, le prince Louis de Baden, Brunswick, Charolais, Boufflers, le Grand Condé, le duc de Brissac (Saint-Simon)… Vendôme, Villars, le prince Eugène, le prince de Conti, le maréchal d’Huxelles (brocardé par Saint-Simon) ;

Selon Saint-Simon (passant leur vie avec leurs laquais) : le duc de La Rochefoucauld, le prince d’Harcourt, le duc de Berry ;

Le duc de Brunswick, Serge de Diaghilew, Wenceslas Nijinski, Edmond de Polignac.

 

Fictifs

Théodore, Charlus, Adalbert de Courvoisier, le prince de Guermantes, Morel, lord X, le prince de **, l’ambassadeur de XXX en France, X…, ami de Charlus, X…, collègue de Brichot (et son télégraphiste), le roi Théodose, M. Nissim Bernard (qui entretient un commis du Grand-Hôtel qu’il trompe avec un garçon de ferme), deux ducs, un général éminent, un grand écrivain, un grand médecin, un grand avocat, le jeune duc de Châtellerault (il a une aventure avec un huissier de la princesse de Guermantes), Legrandin, le tsar de Bulgarie (« une coquine » selon Charlus), Robert de Saint-Loup (amant de Morel et client de l’hôtel de Jupien), le petit Cambremer, M. d’Argencourt (sans l’être, il vit entouré d’invertis), le Dr Cottard (selon Charlus, qui se trompe), un collégien qui se découvre inverti, un neveu de Mme Cottard ; Vaugoubert et, selon lui, (dont il parle au féminin) : un télégraphiste, un livreur des Galeries Lafayette, le ministre des Affaires étrangères (« il paraît que c’en est une ») ;

 

Prostitués ou assimilés : un chasseur d’hôtel, qui pourtant aime seulement les femmes ; les habitués de l’hôtel de Jupien : un aviateur, des « Barbeaux » de Belleville, un cocher, un garçon laitier, dangereux Apache de Belleville, un jeune homme de vingt-deux ans, un chauffeur, Léon, Maurice, gardien bijoutier, un jeune militaire, un ouvrier, un tueur de bœufs, homme des abattoirs ;

 

Les clients du même hôtel : Charlus, le vicomte Adalbert de Courvoisier, M. Eugène, député de l’Action libérale, le père du prince de Foix, un ivrogne aussi cultivé qu’obèse, un jeune homme du grand monde dont les gestes démentent les mots, un jeune homme en smoking, M. Lebrun, pseudonyme derrière lequel se cache le grand-duc de Russie, un prêtre, deux Russes, Robert de Saint-Loup, Maurice de Vaudémont, M. Victor, un vieillard aux curiosités toutes assouvies ;

 

Des hommes désirés par Charlus : plus d’un étudiant du cours de Brichot à la Sorbonne, un marchand de marrons du coin de la rue, le pharmacien d’en face, son cycliste, un garçon des wagons-lits, un conducteur d’omnibus, un garçon jardinier, de dociles boxeurs.

 

Plaisanterie de garçon de bains : un homme inverti en vaut deux.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et