Proust au cinéma : Le Tout Nouveau Testament

Proust au cinéma : Le Tout Nouveau Testament

 

Alléché par un twitt de l’ami Jérôme Bastianelli : « Un film inattendu où l’on vante Haendel, où l’on parle d’Elstir, Andrée & Albertine. »

 

Le Tout Nouveau Testament (2014) est réalisé par Jaco van Dormael. Dieu y est odieux et habite Bruxelles. Son épouse est effacée, son fils, JC, mort et il martyrise Éa, sa fille de dix ans. Pour se venger, la gamine révèle à chaque mortel sa date de décès par SMS.

 

Parti à la recherche de six apôtres, elle rencontre Marc, qui n’a plus que quatre-vingt-trois jours à vivre. Il se définit lui-même comme un obsédé. Dans un studio de doublage porno, il joue la jouissance avec une blonde allemande. Entre deux scènes, elle ouvre un livre.

 

Lui : Ah Proust !

Elle : À la recherche du temps perdu.

Lui : « Longtemps je me suis couché de bonne heure. »

Elle : J’aime surtout le personnage d’Elstir. Je n’arrive pas à savoir s’il tombe réellement amoureux d’Andrée ou si c’est pour rendre Albertine jalouse.

Il soupire.

Elle : Est-ce que c’est pour garder le nez au milieu du village ?

Lui : Pardon ?

Elle : L’église au milieu du visage.

Lui : Il y a quelque chose de triste chez Proust.

Elle : Je pense la même chose. À travers ses personnages secondaires, Proust met son grain de poivre. Il arrive à tirer les charbons du feu.

Lui : J’aime bien comme vous parlez.

Elle : Excusez mon français. Je passe tout le temps du coq à l’être.

Lui : Quand vous dites le nez au milieu du village, c’est joli.

Elle : Pourquoi, on ne dit pas comme ça ?

C’est alors que Marc reconnaît dans sa partenaire l’adolescente dont il était tombé amoureux enfant sur une plage.

930 Le Tout Nouveau Testament

 

Je n’ai pas éprouvé le besoin de regarder ce film se voulant conte philosophique au-delà de la 57e minute, celle de cette dissertation sur Proust.

La location du film sur itunes m’a coûté 4, 99 €.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et