L’enfant Proust et le temps

L’enfant Proust et le temps

 

Perdu ou retrouvé, le temps est omniprésent chez Proust… L’on sait désormais à quel moment de sa vie il a pris conscience de cette notion grâce à la lettre d’information de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), de ce début janvier.

Il l’a acquise à l’âge où il passe ses vacances à Illiers qui deviendra Combray avant de devoir y renoncer pour cause d’asthme.

 

Lisons ensemble :

*L’usage correct des principales unités temporelles s’acquiert essentiellement ente 6 et 8 ans. C’est ce que révèle une récente étude menée par l’Inserm sur 105 petits français de 6 à 11 ans. Un apprentissage qui requiert des compétences bien précises en maniement des nombres…

Secondes, minutes, heures, jours, mois, saisons, années… Quand et comment nos enfants acquièrent-ils ces unités temporelles familières ? C’est précisément ce qu’a cherché à découvrir une équipe francilienne de l’Inserm. […]

Elle a sollicité 57 filles et 48 garçons de 6 à 11 ans scolarisés en région parisienne. Les chercheurs les ont d’abord soumis à un questionnaire crée pour l’occasion. Son objectif : évaluer leur « connaissance du temps », c’est-à-dire leur capacité à se représenter et à utiliser correctement les principales unités temporelles. Très concrètement, les enfants devaient par exemple évaluer les durées séparant quatre stades de la vie d’une personne représentés en images : bébé, puis enfant, adulte et enfin vieillard. Ils devaient aussi indiquer l’heure affichée par les aiguilles de cinq montres identiques dessinées sur une feuille de papier. On leur demandait également de préciser le temps les séparant de leur précédent et de leur prochain anniversaire… ou bien encore d’estimer la durée de l’entretien passé avec les chercheurs. […]

« Le principal enseignement est que cette connaissance du temps s’acquiert principalement entre 6 et 8 ans, et est intimement liée aux compétences numériques de l’enfant », résume Georges Dellatolas [l’un des auteurs]. Dans le détail, les chercheurs ont découvert que quatre facteurs contribuent à hauteur de 75% dans l’acquisition des grandes unités de temps. Tout d’abord la connaissance «académique»  des nombres, c’est-à-dire la capacité à les lire, les écrire et à calculer. Second facteur primordial : l’aptitude à « faire correspondre un nombre à une distance », autrement dit à positionner un nombre sur une échelle. Autre compétence mobilisée : la « mémoire de travail », cette mémoire à court terme par exemple indispensable pour comparer des nombres présentés à l’oral. Enfin, le quatrième grand facteur impliqué est la capacité à remettre un nombre dans un contexte, les experts parlent d’ « estimation contextuelle ». Très concrètement, l’enfant est par exemple capable de dire que « dix », c’est beaucoup si l’on parle du nombre d’enfants dans une famille… et peu s’il s’agit du nombre de feuilles sur un arbre.

Vous avez dit dix ? Quelques exemples du récit du Héros dans Du côté de chez Swann : Combray, de loin, à dix lieues à la ronde, vu du chemin de fer quand nous y arrivions la dernière semaine avant Pâques, ce n’était qu’une église résumant la ville, la représentant, parlant d’elle et pour elle aux lointains, / On la traversait [la Vivonne] une première fois, dix minutes après avoir quitté la maison, sur une passerelle dite le Pont-Vieux. / j’étais dans ma chambre chez Mme de Saint-Loup, à la campagne; mon Dieu ! Il est au moins dix heures, on doit avoir fini de dîner ! / Arrivera-t-il jusqu’à la surface de ma claire conscience, ce souvenir, l’instant ancien que l’attraction d’un instant identique est venue de si loin solliciter, émouvoir, soulever tout au fond de moi ? Je ne sais. Maintenant je ne sens plus rien, il est arrêté, redescendu peut-être; qui sait s’il remontera jamais de sa nuit ? Dix fois il me faut recommencer, me pencher vers lui.

 

Nous sommes bien avancés.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et