Le Bulletin Marcel Proust, cuvée 2015

Le Bulletin Marcel Proust, cuvée 2015

 

L’adhésion à la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray (Sampac) peut paraître chère d’autant qu’elle ne donne pas l’accent gracieux aux manifestations. Mais on ne regrette pas sa dépense (48 € tarif général ; 70 € (« à partir de ») bienfaiteur) quand on reçoit sa récompense annuelle, le Bulletin.

Pour l’édition 2015, dès l’ouverture, l’audace de la Sampac vous saute aux yeux. Un papier volant présente « ses établissements partenaires », un hôtel et un restaurant à Illiers-Combray (qui n’est pas celui qui reçoit traditionnellement à la Journée des Aubépines !) et un hôtel littéraire à Paris.

La Société savante sacrifiant à la communication publicitaire, c’est hardi ! Vous verrez que bientôt elle cèdera aux vertus du marketing et vendra des tasses et des colifichets à l’accueil de son musée. (Je rappelle, sérieusement, qu’il serait avisé de faire reproduire et vendre la cloche et le grelot de l’entrée de la Maison de tante Léonie).

 

En attendant, il ne me reste plus qu’à plonger dans le Bulletin, toujours calé et touffu. Ainsi, je me pourlèche déjà les babines des treize pages de la contribution de Sara Fadabini, Proust et la fonction ésotérique du et.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et