Des images qui bougent pour des dîners remuants

Des images qui bougent pour des dîners remuants

 

Laurence Grenier propose une très jolie réalisation résumant en sept minutes chrono les deux dîners proustiens qu’elle a organisés ce mois-ci dans un restaurant parisien. Elle est l’œuvre de Thibaut Moraldi.

https://www.youtube.com/watch?v=lFz-2N9Ajz0

 

Après ces dîners à la Raspelière (voir la chronique Dire et dîner), une autre soirée est annoncé. Ainsi, j’aurais le plaisir d’interpréter le duc de Guermantes, lundi 15 février, toujours au Café de la Mairie, place Saint-Sulpice à Paris, pour un « Dîner chez les Guermantes ».

 

Et comme il n’y a pas qu’un blogue dans la maison de Proust, pensez à rendre visite à celui de l’amie Laurence, Proust pour tous.

http://proustpourtous.over-blog.com/

 

Mais vous ne m’avez pas attendu pour prendre ce plaisir.

 

Parole de proustiste..

Patrice Louis


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Des images qui bougent pour des dîners remuants”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Et parmi les « fidèles », une magnifique voix radiophonique: celle du Fou de Proust qui jouait Brichot, mais qui sera le lundi 15 février le Duc de Guermantes (il est monté en grade nobiliaire).

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et