Vous avez dit « autodiégétique » ou « homodiégétique » ?

Vous avez dit « autodiégétique » ou « homodiégétique » ?

 

Comment ai-je pu vivre, que dis-je ?, survivre sans connaître la diégèse ?

Heureusement, Anna P. veille. J’espère qu’il y en a plus d’un(e) parmi vous à avoir suivi mon conseil de lire ce feuilleton haletant d’une doctorante face à sa thèse sur Proust.

Pour les autres (voir notamment la chronique Prendre le thé chez Elstir et se reporter à l’épisode de cette semaine : ttp://culturebox.francetvinfo.fr/des-mots-de-minuit/feuilleton-journal-d-une-thesarde/lettres-ou-ne-pas-etre-77-kaleidoscope-229987)

 

Grâce à celle dont je m’honore de l’avoir rencontrée, je suis devenu (presque) familier avec les notions « autodiégétique » et « homodiégétique ». Avec elle, je m’interroge désormais le statut du narrateur (moi je dis Héros) chez Proust : est-il l’un ou l’autre ?

 

Voici ce qu’écrit Anna P. :

« dès que j’écris un mot, même le plus simple – « roman« , « narrateur« , « récit d’enfance« , « autofiction« , « moi » – c’est comme si une grenade que j’avais réussi à contourner jusqu’à présent venait m’éclater à la figure et me laisser à moitié paralysée.

Je parle de roman, mais de quel roman s’agit-il au fond ? De formation, d’initiation, personnel, autobiographique, philosophique ?

Où est-ce que Genette précise la différence entre narrateur homodiégétique et hétérodiégétique déjà ? Et le narrateur chez Proust, il est autodiégétique ou homodiégétique ?

Zut, est-ce que je dois écrire trois pages sur le récit d’enfance ? Est-ce que c’est un genre en soi d’ailleurs le récit d’enfance ? Et est-ce qu’on peut vraiment parler de récit dans « Combray » ?

Oh la la je n’ai presque rien lu sur l’autofiction ni la critique psychanalytique chez Proust… Mais est-ce que j’ai vraiment le temps de lire Doubrovsky maintenant ? »

 

Ah, chère Anna P. Je souffre vos affres et me désole de ne pouvoir vous conseiller. En vous lisant, j’ai spontanément réagi : « Oui, lisez Doubrovsky. Je m’étonne même que vous n’ayez pas déjà plongé dans La Place de la madeleine : écriture et fantasme chez Proust (Mercure de France, 1974) ». Mais, maintenant, j’atermoie, je barguigne, je tergiverse : Je n’avais pas pleinement adhéré à sa contribution dans Proust et le texte producteur (collectif, Université de Guelph, 1980). N’y-a-t-il pas d’autres urgences. Et puis, n’oubliez pas que, jeune mariée, vous ne devez pas négliger votre ménage.

 

La question de la diégèse est troublante.

Au cas où certains ignoreraient le mot, voici ce qu’en dit Wikipédia : « du grec ancien διήγησις / diếgêsis) il a deux acceptions : dans les mécanismes de narration, la diégèse est le fait de raconter les choses, et s’oppose au principe de mimesis qui consiste à montrer les choses ; c’est l’univers d’une œuvre, le monde qu’elle évoque et dont elle représente une partie. »

 

Ici, nous nous situons évidemment en narratologie avec son niveau extradiégétique (lorsque celui-ci ne fait pas partie de la fiction (par exemple narrateur omniscient ; cela désigne tout ce qui est extérieur à la fiction) ; le niveau diégétique ou intradiégétique (celui des personnages, de leurs pensées, de leurs actions) ; le métadiégétique ou hypodiégétique (lorsque la diégèse contient elle-même une diégèse, par exemple un personnage-narrateur).

À ce dernier niveau, lorsque le personnage-narrateur prend lui-même part aux éléments du récit qu’il raconte, il est dit « homodiégétique » ; lorsqu’il raconte des histoires dont il est absent, il est dit « hétérodiégétique ».

 

Jusque là, c’est indubitable. Mais quid de la nuance « homodiégétique » / « autodiégétique » — le second étant une création de Genette ? Je vais vous faire gagner du temps, chère Anna P. : c’est exactement la même chose !… Est-ce que vous ne seriez pas en train de vous payer notre fiole ou, procrastineuse, la vôtre ?

 

Allez, avancez, sans vous retourner.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Vous avez dit « autodiégétique » ou « homodiégétique » ?”

You can leave a reply or Trackback this post.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et