Dans le rétro…

Dans le rétro…

 

Il y aurait bientôt à Illiers-Combray une manifestation avec reconstitution de la vie du temps de Proust… N’en étant pas informé, je n’en sais pas plus, mais cela ne peut que me réjouir. Ma séquence « souvenirs » me rappelle qu’à mon premier conseil d’administration comme président à l’Office de Tourisme, j’avais évoqué parmi mes projets une statue de Proust, le Narrathon et un week-end rétro.

 

C’est sans doute dans ce cadre qu’un ancien magasin offre depuis peu un spectacle qui fait plaisir à voir. Situé au coin des rues de l’Ancienne mairie et Philebert Poulain, au nom de Germond toujours lisible, il proposait des « articles de ménage ».

Germond 0

L’actuel propriétaire, Gilles Germond, en est le descendant. Il m’a fourni des informations qui nous ramènent à un temps perdu, presque contemporain de Proust, et c’est son épouse, Danièle, qui a joliment agencé les lieux. Ce magasin, une quincaillerie, a été aménagé en 1928, succédant à un café dont la façade s’ouvrait sur les deux rues.

Germond 1

Germond 3

(Photos Germond)

(Photos Germond)

(Photo PL)

(Photo PL)

 

C’est un beau début. Avec une modestie qui l’honore, la charmante Mme Germond m’écrit : « Nous essayons par ces animations de mettre un peu de vie dans ce quartier. » Mission accomplie !

 

À quand des installations pérennes, au-delà d’une Maison de tante Léonie encore trop réservée aux initiés ? L’espoir fait vivre.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et