Proust par cœur

Proust par cœur

 

Je l’ai rêvé, Nicole Morello le réalise… J’ai reçu ces jours-ci un mel d’Allemagne dont la signataire de disait avoir cherché sur internet « l’improbable  communauté des gens qui auraient entrepris d’apprendre la Recherche par cœur. Je suis tombée alors sur votre roman « Le fou de Proust », qui m’a beaucoup amusé et  plu ! »

 

Vous pensez bien que j’ai voulu en savoir plus — d’abord sur son site. J’ai ainsi découvert qu’il s’agissait d’une plasticienne née à Neuilly-sur-Seine (du coup, mes souvenirs du lycée Pasteur ont ressurgi), qu’elle a suivi des études artistiques puis d’interprétariat et de traduction, qu’elle vit à Düsseldorf et que des œuvres d’elles sont exposées en France, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et au Canada.

 

Par un autre courriel, Nicole Morello m’a expliqué : « Mon dada, c’est le livre et le papier.
 Depuis toujours, je fabrique des livres, sans mots ou presque, peints, découpés, uniques.

C’est « le plaisir du texte » de Roland Barthes qui m’a donné envie de lire Proust, l’été 2008. Sidérant.

Depuis, je lis ou écoute le texte, en boucle, en réalisant des livres d’artistes.

En 2012, j’ai décidé de commencer à apprendre le début de la Recherche par cœur, pour le plaisir de pouvoir me le dire n’importe où, n’importe quand, n’importe comment, en chuchotant, en chantant, en hurlant, surtout en marchant. Jubilatoire.

Je découvre toujours de nouvelles choses en ressassant les 15 premières pages, et quelques passages glanés de ci de là que j’aime particulièrement.

C’est en répétant inlassablement la première phrase que m’est apparue, soudain, une nouvelle lecture possible. »

 

Cette nouvelle lecture — Longtemps je m’essuie couché de bonheur—, elle la décline dans une œuvre intitulée Les Mouchoirs de Proust, réalisée en 2014, en trente exemplaires numérotés et signés comprenant quatre mouchoirs en tissu, brodés de fil rouge.

Les mouchoirs de Proust, Nicole Morello

 

Pour en savoir davantage, courez sur le site de l’amie Nicole : http://www.lophora.de. Il recèle d’autres créations, d’autres surprises.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : En avant, Nicole, plus que 2 985 pages !

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et