Chantal Akerman s’est évadée

Chantal Akerman s’est évadée

 

La réalisatrice belge Chantal Akerman s’est suicidée lundi 5 octobre à Paris à 65 ans.

Elle avait librement adapté La Prisonnière de Marcel Proust dans son film La Captive, (2000).

De tous les hommages, retenons la « une » du quotidien Libération :

786 Libé, Chantal Akerman

Chantal Akerman a choisi la liberté éternelle.

In memoriam.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Chantal Akerman s’est évadée”

You can leave a reply or Trackback this post.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et