Mélange de genres (m, f)

Mélange de genres (m, f)

 

À force de s’embrouiller dans les sexes, il n’est pas anormal que Proust s’emmêle dans celui des mots.

Piquante originalité de la langue française, amour, délice et orgue sont trois mots hermaphrodites : masculins au singulier, féminins au pluriel.

 

Pour amour utilisé au pluriel, Proust se met le doigt dans l’œil trois fois sur cinq :

*Et cela est vrai des amours les plus effectifs [mais plus loin :] ses successives amours II

*Pensant à mes amours pour d’autres femmes, je me disais qu’elle les aurait compris, partagés VI

[Pourtant :] *le souvenir de nos amours passées et la prophétie de nos amours nouvelles VII

 

Pour orgue, Proust connaît surtout celui de Barbarie et n’a pas l’occasion de se tromper dans les deux occurrences où il est question d’un « buffet d’orgues » et d’une « Variation religieuse pour orgue ».

 

Pour délices, Proust ne se prend pas les pieds dans le tapis, mais dans l’expression « avec délice », il privilégie le pluriel (autorisé) « avec délices ».

 

Finalement, c’est sur un autre mot que le cher Marcel mélange malencontreusement les genres : « gens », féminin quand il est précédé de « bonnes » :

*Qu’est-ce qu’ils diraient toutes ces bonnes gens de ne pas me voir revenir ? II

 

Véniel !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : Cela n’a rien à voir, sauf pour confirmer les bizarreries de la langue française, mais cette particularité langagière prend place dans une liste que je viens de lire sur Facebook :

  • Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C’est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.
  • « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ». C’est-à-dire qu’il ne comporte aucun « e ».
  • L’anagramme de « guérison » est « soigneur » C’est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.
  • « Endolori » est l’anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.
  • « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».
  • « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !
  • Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».
  • « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x].

« Oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles. Eh oui !

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Mélange de genres (m, f)”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Il y a dans Wikipédia un article intéressant intitulé épicène, qui concerne les mots à la fois masculins et féminins, comme adulte, élève, pianiste, etc.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et