Après les asperges, la crème…

Après les asperges, la crème…

 

La voie est tracée… La Madeleine d’Illiers enrichit sa carte et devrait donner des idées à d’autres tables.

Le restaurant qui a ouvert cette année sur la place de l’Église propose désormais deux plats faisant explicitement référence à la Recherche. Il avait commencé avec, en entrée, les « Asperges sauce mousseline duchesse de Guermantes* » à 6 €.

1 Asperges

 

Sur leur nouvelle carte, Maria et Claude Lemarié ouvrent leurs dessert à « La crème au chocolat Françoise* » à 5 €.

2 Crème

 

Avis aux Aubépines, au Saint-Hilaire et à la Toscane sans oublier le Point du Jour ! Il y a un défi à relever. Ce ne sont pas les suggestions (du jour ?) qui manquent dans l’œuvre de Proust, à commencer par les œufs à la crème, le bœuf en gelée aux carottes, le gigot à la sauce béarnaise, la sole normande, le riz à l’impératrice, la mousse à la fraise, les sandwichs au chester…

 

Si vous manquez d’inspiration, consultez-moi.

3 PL toqué

 

Fou (de Proust) et toqué !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Après les asperges, la crème…”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. On ira bientôt goûter tout ça sur place… Merci de les inspirer pour notre plus grand plaisir !

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et