Swann enterré à Saint-Éman ?

Swann enterré à Saint-Éman ?

 

Non, il n’y a guère de chance que celui qui a laissé Odette veuve, Gilberte orpheline et Oriane privée de son meilleur ami soit inhumé dans le village où le Loir et la Vivonne réunis prennent leur source.

Mais il est une tombe bien émouvante dans le petit cimetière qui ceint l’église, qui a pu, elle, servir de modèle pour Saint-André-des-Champs, symbole  de la simplicité française :

725 Tombe Charles S (photo PL)

 

Dans La Prisonnière, Proust interrompt joliment le compte-rendu des journaux à la mort de Charles Swann au moment où ils vont indiquer le lieu de son enterrement.

*« Nous apprenons avec un vif regret que M. Charles Swann a succombé hier à Paris, dans son hôtel, des suites d’une douloureuse maladie. Parisien dont l’esprit était apprécié de tous, comme la sûreté de ses relations choisies mais fidèles, il sera unanimement regretté, aussi bien dans les milieux artistiques et littéraires, où la finesse avisée de son goût le faisait se plaire et être recherché de tous, qu’au Jockey-Club dont il était l’un des membres les plus anciens et les plus écoutés. Il appartenait aussi au Cercle de l’Union et au Cercle Agricole. Il avait donné depuis peu sa démission de membre du Cercle de la rue Royale. Sa physionomie spirituelle comme sa notoriété marquante ne laissaient pas d’exciter la curiosité du public dans tout great event de la musique et de la peinture, et notamment aux «vernissages», dont il avait été l’habitué fidèle jusqu’à ces dernières années, où il n’était plus sorti que rarement de sa demeure. Les obsèques auront lieu, etc. »

 

Alors, pourquoi pas Saint-Éman ?

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et