S’orienter à Illié-Combrai

S’orienter à Illié-Combrai

 

Des fautes ? Je les confesse : la commune proustienne ne s’orthographie pas comme écrit dans le titre.

C’est exprès !

J’ai parlé un peu vite dans la chronique d’hier (Reynaldo Hahn à côté de la plaque). Non seulement ça pourrait se passer à Illiers-Combray, mais ça s’y passe.

J’ai trouvé trois plaques de rues fautives.

La première porte le nom d’un jeune martyr de la Résistance. Militant communiste, il a été fusillé par les nazis à vingt ans. Vous avez reconnu Guy Môquet (1924-1944).

Il a sa rue à Illiers-Combray.

1 Guy Mocquet

Eh oui, c’est Môquet, pas Mocquet.

 

La deuxième porte le nom d’un vétérinaire, conseiller municipal de Chartres, sénateur radical d’Eure-et-Loir et ministre de la IVe République. Vous avez reconnu Charles Brune (1891-1956).

Il a son avenue à Illiers-Combray.

Et voici la plaque qui se trouve à l’intersection avec la rue de Chartres :

2 Charles Brunes

Le coup de peinture sur le S superfétatoire ne fait qu’accentuer l’erreur.

Sur le mur d’en face, une ancienne plaque est correctement libellée.

3 Charles Brune

 

La dernière porte le nom d’un médecin et journaliste, maire du XVIIIe arr. de Paris, parlementaire radical-socialiste, dreyfusard, président du Conseil et surnommé « le Tigre » ou « le Père la Victoire ». Vous avez reconnu Georges Clemenceau (1841-1929).

Il a son avenue à Illiers-Combray.

4 Georges Clémenceau

Eh non, Clemenceau ne porte pas d’accent aigu. Comme pour Gallieni, Grevisse, Perec, Trenet et quelques autres, la graphie de son nom ne correspond pas à la prononciation.

Est-ce pour cacher la faute qu’à l’autre bout de l’avenue, la plaque est quasiment impossible à lire du fait de panneaux placés devant à quelques centimètres ?

5 Clém...

 

Sachant que l’annuaire des mairies recense 61 rues, 8 avenues, 5 chemins, 5 places, 4 routes et 3 impasses à Illiers-Combray, cela fait 3,5 % d’erreurs. Au pays immortalisé par le plus grand romancier français ! La honte…

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des fautes ? Je les confesse : la commune proustienne ne s’orthographie pas comme écrit dans le titre.

C’est exprès !

J’ai parlé un peu vite dans la chronique d’hier (Reynaldo Hahn à côté de la plaque). Non seulement ça pourrait se passer à Illiers-Combray, mais ça s’y passe.

J’ai trouvé trois plaques de rues fautives.

La première porte le nom d’un jeune martyr de la Résistance. Militant communiste, il a été fusillé par les nazis à vingt ans. Vous avez reconnu Guy Môquet (1924-1944). 

Il a sa rue à Illiers-Combray.

xxx

Eh oui, c’est Môquet, pas Mocquet.

 

La deuxième porte le nom d’un vétérinaire, conseiller municipal de Chartres, sénateur radical d’Eure-et-Loir et ministre de la IVe République. Vous avez reconnu Charles Brune (1891-1956).

Il a son avenue à Illiers-Combray.

xxx

Et voici la plaque qui se trouve à l’intersection avec la rue de Chartres :

xxx

Le coup de peinture sur le S superfétatoire ne fait qu’accentuer l’erreur.

Sur le mur d’en face, une ancienne plaque est correctement libellée.

xxx

 

La dernière porte le nom d’un médecin et journaliste, maire du XVIIIe arr. de Paris, parlementaire radical-socialiste, dreyfusard, président du Conseil et surnommé « le Tigre » ou « le Père la Victoire ». Vous avez reconnu Georges Clemenceau (1841-1929).

Il a son avenue à Illiers-Combray.

xxx

Eh non, Clemenceau ne porte pas d’accent aigu. Comme pour Gallieni, Grevisse, Perec, Trenet et quelques autres, la graphie de son nom ne correspond pas à la prononciation.

Est-ce pour cacher la faute qu’à l’autre bout de l’avenue, la plaque est quasiment impossible à lire du fait de panneaux placés devant à quelques centimètres ?

xxx

 

Sachant que l’annuaire des mairies recense 61 rues, 8 avenues, 5 chemins, 5 places, 4 routes et 3 impasses à Illiers-Combray, cela fait  3,5 % d’erreurs. Au pays immortalisé par le plus grand romancier français ! La honte…

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et