Proust « american best seller »

Proust « american best seller »

 

S’il est un mot étranger qui s’est imposé dans la langue française, c’est bien celui-là — il ne viendrait à personne l’idée d’utiliser « meilleur vendeur ». Et c’est le divin Marcel qui est concerné, quatre-vingt-treize ans après sa mort.

 

Le New York Times n’en revient pas ! Pour la septième semaine consécutive, la version anglaise de Du côté de chez Swann, la bande dessinée de Stéphane Heuet, occupe la cinquième place de la « best seller list » du cahier dominical du journal américain, la Sunday Book Review.

1 NYT Sunday Book Review 2 Proust NYT Book Review

 

Le prestigieux quotidien consacre un article à cette présence de Proust, il est vrai surprenante. Le NYT se régale à rappeler que Le Figaro avec qualifié l’initiative de l’ami Heuet de « blasphématoire » et « catastrophique ». Il republie les propos de l’auteur lors d’une interview qu’il lui avait donnée : « Proust a été gardé dans un ghetto de snobs comme une sorte d’objet d’or et de diamant précieux. Pour moi, tout effort pour démocratiser Proust est valable. »

 

Pas mieux !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Proust « american best seller »”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Pas mieux…….

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et