En calèche à Illiers-Combray

En calèche à Illiers-Combray

 

La persévérance paie… Je suis heureux de relayer un article de journal local, L’Écho républicain :

Découvrir le patrimoine en calèche

Calèche OdT(Une calèche tirée par deux percherons permet de découvrir l’ensemble du patrimoine local.)

 

Souhaitant offrir une variante aux traditionnelles visites guidées de la cité qu’il propose, l’office de tourisme du Pays de Combray étend son offre en permettant aux visiteurs de découvrir le patrimoine intra-muros de la ville au gré d’une balade hippomobile.

De huit à treize personnes

En effet, il est désormais possible de découvrir les sites remarquables de la ville confortablement installé sur les banquettes d’une calèche tirée par deux chevaux percherons.

Un périple commenté d’environ cinq kilomètres mène les visiteurs du Gué-Bellerin au Pré Catelan en passant par la promenade de la Citadelle, les vestiges du château des Sires d’Illiers et l’église Saint-Jacques. Au cours de la visite, qui dure près de deux heures, deux haltes permettent de découvrir en détail le Pré Catelan et l’église sous la conduite d’un guide local.

Ces balades découverte en calèche sont organisées sur réservation les lundi, mercredi, samedi et dimanche.

Deux véhicules hippomobiles qui peuvent transporter de huit à treize visiteurs sont disponibles.

Pratique. Promenade hippomobile « A la découverte d’Illiers-Combray » à l’office de tourisme du Pays de Combray, 5, rue Henri-Germond. Ouvert de 10 à 12 heures et de 14 h 30 à 17 h 30. Dimanches et jours fériés : 11 heures à 12 h 30 et 15 heures à 17 h 30. Fermé le lundi. Tarif : individuel 15 €, -10 ans 7 € (dégressif selon nombre de participants). Renseignements et réservations au 02.37.24.24.00.

 

Ce projet, l’actuelle présidente de l’Office l’a porté longtemps. Sa détermination m’avait convaincu et nous l’avions lancé ensemble. Mais il est sien. Elle a bravé le scepticisme et les lourdeurs. Bravo. Certes, j’aurais aimé qu’elle m’avisât de l’aboutissement. Elle ne l’a pas fait. Ce n’est pas bien grave. Encore bravo.

Je ne peux que vous inviter à réserver votre balade.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : La « calèche » photographiée a plutôt des allures de voiture du docteur Percepied. Elle n’en a que plus de charme.

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et