Tourisme : qui dit madeleine dit… Côte fleurie !

Tourisme : qui dit madeleine dit… Côte fleurie !

 

Et voilà ! Un festival de la madeleine va se tenir, mais pas à Illiers-Combray, son écrin littéraire et mondialement identifié. Marcel Proust situe dans la cité de tante Léonie le célèbre épisode du petit gâteau, mais c’est dans l’autre lieu proustien qu’est Cabourg que va se tenir l’événement.

Tant mieux pour la Côté fleurie, tant pis pour la Beauce.

C’est une initiative commerciale : la pâtisserie « Dupont avec un thé » lance la première édition du festival de la madeleine, le week-end des 19 et 20 septembre. Dans les quatre villes du Calvados où la maison Dupont est présente seront proposés des ateliers pour enfants, des animations et un concours de la meilleure madeleine réservé aux amateurs.

 

Dans un exercice proustien de la mémoire, cela fait ressurgir chez le proustiste un souvenir amer : l’an dernier, j’ai voulu relancer un tel concours, avec des modalités nouvelles telles qu’une création en public. Tout était calé, le lieu, l’organisation et les partenaires. Il ne restait plus qu’à faire venir les amateurs et le public. J’ai sillonné les dix-sept communes du Pays de Combray, remis aux mairies des affichettes, fait placarder des avis à Illiers-Combray. Résultat : rien, personne. Bon, c’est ainsi. Inutile de pleurnicher.

Saluons donc ce qui va se passer au Salon de thé de Cabourg, au Salon de thé de Deauville, à la Pâtisserie de Dives-sur-Mer, au Salon de thé de Trouville-sur-Mer. Le patron de ces établissements, Jean-Pierre Etienvre, se présente comme pâtissier, chocolatier, agitateur d’idées et de saveurs.

 

Pour le tourisme, des idées, plus des relais pour les concrétiser et une volonté pour les réaliser, c’est bien de cela qu’Illiers-Combray a besoin.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et