L’Internationale proustienne (en photos), 64

L’Internationale proustienne (en photos), 64

 

« J’aime le Pays de Combray » vu par…

Francine, Corralin, Asturies, Espagne.

071 Francine, Corralin, Espagne

 

Présentation de celle à qui Clopine Trouillefou a confié le macaron proustien et l’a hébergé sur son volet bleu :

« Francine est une française de 54 ans et 50 kilos toute habillée qui, depuis six ans, habite un village abandonné par ses habitants dans les années 1970, village qui s’appelle Corralin et qui est situé hors de toute route carrossable, dans la réserve intégrale des Muniellos, en Asturies.

Ses graves problèmes de santé et les difficultés financières l’ont conduite au seul endroit au monde où elle peut « respirer sans problème » et vivre (elle était auparavant condamnée par la médecine) : au cœur d’une forêt.

Francine vit seule, dans la frugalité et le dépouillement (ni électricité, ni eau courante, ni chauffage autre que le bois qu’elle brûle en hiver), entourée d’ours et de loups (80 ours aux Muniellos, et un nombre indéterminé de loups…) avec lesquels elle cohabite pacifiquement.

C’est une personne remarquable, à qui on peut rendre visite en étant sûr d’être bien reçu : une heure et demie de marche à pied difficile pour arriver à Corralin, cependant…

Et elle a tout le temps nécessaire, contrairement aux pauvres « civilisés » que nous sommes, à la lecture d’À Recherche du Temps Perdu ; le sien est « retrouvé », et aussi « large » que son accueil et son sourire ! ».

 

Comment participer ? Rien de plus simple. L’Office de Tourisme du Pays de Combray a fait imprimer un autocollant grâce auquel chacune et chacun peut proclamer son attachement au pays immortalisé par Marcel Proust et vendu 1 €.

Vous pouvez le recevoir gratuitement en m’envoyant votre adresse postale à patricelouis.pl@gmail.com.

Je vous l’adresserai aussitôt par la poste (précisez si vous voulez plusieurs exemplaires).

En échange, vous en faites un ou des clichés dans un décor qui montre le lieu où vous résidez ou qui vous ressemble (ou les deux).

Adressez alors vos photos à patricelouis.pl@gmail.com et notre communauté proustienne sans frontières sera illustrée de la plus originale des façons.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et