L’Internationale proustienne (en photos), 62

L’Internationale proustienne (en photos), 62

 

« J’aime le Pays de Combray » vu par…

Ricardo Benavente, Santiago du Chili, Chili (cliquez sur la photo pour la voir dans sa bonne dimension).

069 Ricardo Benavente, Santiago du Chili

 

Voici son émouvant autoportrait d’admirateur de Proust :

« Quand à moi je vous raconte que mon intérêt por la culture vient de l’éducation que j’ai reçu du Collège des Sacré Coers de Jesus et Marie (Pères Français) a Santiago où je suis entré en 1939.

Mes professeurs la majorité brétons qui avaient lutés pendant la Première Guerre Mondiale. Tout était en francais. Mais parents, tous, parlaient français. Ma mère avec études à Pensier – Institut Saint-Dominique – 1924-1928. Pendant mon enfance j’avait une institutrice d’origine français.

L’education française au Chile a presque disparue depuis 1966, une stupidité por renforcer l’anglais (politique d’Etat).

Mois, tant au Chile comme à l’étranger j’ai suivis divers cours auprès les Instituts de l’Alliance Française en la Suède, le Dannemark , l’Italie, Le Maroc, Le Maroc, Guatemala et la Jamaïque.

J’ai visité Chartres et sa Cathedrale (tout près à Combrais), dans un voyage vers la Champagne, la Marne, la Ligne Maginot et l’Allemagne. »

 

Comment participer ? Rien de plus simple. L’Office de Tourisme du Pays de Combray a fait imprimer un autocollant grâce auquel chacune et chacun peut proclamer son attachement au pays immortalisé par Marcel Proust et vendu 1 €.

Vous pouvez le recevoir gratuitement en m’envoyant votre adresse postale à patricelouis.pl@gmail.com.

Je vous l’adresserai aussitôt par la poste (précisez si vous voulez plusieurs exemplaires).

En échange, vous en faites un ou des clichés dans un décor qui montre le lieu où vous résidez ou qui vous ressemble (ou les deux).

Adressez alors vos photos à patricelouis.pl@gmail.com et notre communauté proustienne sans frontières sera illustrée de la plus originale des façons.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “L’Internationale proustienne (en photos), 62”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. c’est fascinant comme autoportrait

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et