La conjonction Léonie-Lapopie, suite

La conjonction Léonie-Lapopie, suite

 

Saint-Cirq-Lapopie, dans le Lot, touche le gros lot avec l’hôte de l’Élysée (pardon pour le mauvais jeu de mots)… Une visite dans ce village est au programme du président de la République, cet après-midi. François Hollande va ainsi pouvoir être sensibilisé au beau projet des admirateurs d’André Breton, qui y avait élu domicile.

Ce blogue a déjà eu l’occasion de l’évoquer (voir les chroniques Proust à la rescousse de Breton et Mettez la Maison de tante Léonie au masculin) et c’est une joie d’y revenir — Marcel et André se connaissaient.

Grand proustien rencontré à Illiers-Combray, Laurent Doucet est l’âme de cette belle idée de faire de la maison menacée un espace bretonnien. Il me signale la lettre qu’il vient d’adresser au chef de l’État :

 

Monsieur le Président de la République,

Vendredi 31 juillet prochain vous honorez de votre visite le « Village préféré des Français », qui fut aussi adopté poétiquement par André Breton qui y acquit une maison. Ce dernier est parmi nos penseurs et artistes contemporains, l’un des plus cités actuellement dans les grandes expositions d’art internationales, à la fois comme critique visionnaire et comme fondateur du Surréalisme ; mouvement intellectuel et artistique qui compte encore pour beaucoup dans le rayonnement de la France dans le monde. Or en dehors de quelques pièces de musées, il n’existe pas de lieu spécifique consacré à sa mémoire vivante et à sa postérité actuelle. Aussi solliciterions-nous de votre haute bienveillance ce que les précédentes majorités n’ont pas su créer depuis la dispersion de son formidable atelier du 42 rue Fontaine à Paris (pourtant unanimement condamné par presque tous les milieux culturels de l’époque) : un espace culturel, patrimonial et de création, consacré à André Breton et à sa mémoire locale, comme à son influence internationale jusqu’à aujourd’hui. Nous savons vos préoccupations très proches du terrain. En tant qu’association nous défendons avec le Sénateur Maire de Saint-Cirq-Lapopie Monsieur Gérard Miquel et ses concitoyens, comme avec les acteurs des territoires départementaux et régionaux, des projets innovants, créateurs d’emplois par des propositions artistiques et culturelles à la fois complémentaires et alternatives à la grande popularité du site parfois insoutenable durant les seules périodes estivale et printanière. L’ancienne maison d’André Breton à Saint-Cirq-Lapopie est actuellement en vente et pourrait devenir grâce à votre aide ce lieu qui manque au patrimoine vivant de la France, du département et de la région ; et pourrait enrichir leur attractivité nationale et internationale par cet hommage rendu à l’une des figures les plus subversives de notre histoire esthétique et politique !

Dans l’espérance d’un geste de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, nos sentiments les plus respectueux.

Pour l’association La Rose Impossible de Saint-Cirq-Lapopie (dont le projet a été visionné par plus de 6 millions de téléspectateurs lors du passage à la télévision la diffusion et la rediffusion de la récente émission Des racines et des Ailes  consacrée au Lot).

Son Président

Laurent Doucet

 

J’ai plaisir à servir de relais, espérant que Saint-Cirq-Lapopie devienne à André Breton ce qu’Illiers-Combray est à Marcel Proust — en mieux, même.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : À quand une visite présidentielle chez tante Léonie ? Qui jouera le rôle de Charles Swann auprès du successeur de Jules Grévy ? Pour ceux qui ignoreraient cet épisode savoureux d’À la Recherche du Temps perdu, j’y reviendrai demain…

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et