Fécond autocollant

Fécond autocollant

 

Heureuse naissance… « J’aime le Pays de Combray » a un héritier.

Je découvre l’autre jour sur le chemin du marché un nouvel élément sur la porte d’entrée de l’Office de Tourisme, à Illiers-Combray.

Je m’approche et vois ceci :

694 Autocollant n° 2

 

Heureuse variation d’un autocollant que j’avais imaginé et conçu !

Il est intéressant de voir comme le message a singulièrement varié : vue la disposition symétrique du « J’ » et de « Proust » dans le cœur, il est devenu «  J’aime Proust », tandis que, réduit à son logo, le Pays de Combray n’est plus qu’une pièce de décor.

Ainsi, moi, le Proustien, j’avais proclamé que j’aimais le Pays de Combray incarné par Proust, tandis que celle qui m’a succédé — et que j’ai interrogée, mais qui ne m’a pas répondu —, Islérienne, choisit d’afficher son amour pour Proust.

 

Je souhaite à son autocollant un succès encore plus grand que celui du premier (qui continue de vivre), à ce jour photographié dans vingt pays sur les cinq continents. Récapitulatif :

Pays de Combray : autoroute, Illiers-Combray, Tansonville, Ermenonville-la-Petite ;

France : Les Alpes, Baudre, Beaubecq, Cabourg, Châtillon-sur-Loire, Issoudun, Le Havre, Lesneven, Nancy, Nohant, Orléans, Paris, Roubaix, Royan, Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, Sceaux, Versailles, Ville d’Avray ;

Europe : Barcelone, Henley, Londres, Milan, Slough, Stockholm, Tewkesbury, Varsovie, Venise ;

Amérique du Nord : Birmingham, Boston, Boulder, Captiva, Minneapolis, Los Angeles, Montréal, New York, San Francisco ;

Amérique du Sud : Chili, Guyane française, Panama ;

Afrique : Afrique du Sud, Côte d’Ivoire, Maroc, Nigeria ;

Moyen-Orient : Dubaï, Irak ;

Asie : Hong Kong, Lijang, Shanghai, Bangkok ;

Océanie : Nouvelle-Zélande.

 

Et ce n’est pas fini !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Fécond autocollant”

You can leave a reply or Trackback this post.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et