Dangereuse canicule

Dangereuse canicule

 

Il n’y a pas plus intemporel que Proust et pourtant l’actualité le place souvent à la « une » !

Il fait très chaud en France. La canicule frappe tout le monde et c’est un sujet sensible depuis qu’en 2003 elle a tué quinze mille personnes âgées.

 

Par curiosité, je suis allé voir si le mot apparaît dans À la Recherche du Temps perdu. Eh bien oui, et une fois une seule :

*Il [le professeur E…] me parla de la grande chaleur qu’il faisait ces jours-ci, mais, bien qu’il fût lettré et eût pu s’exprimer en bon français, il me dit : « Vous ne souffrez pas de cette hyperthermie ? » C’est que la médecine a fait quelques petits progrès dans ses connaissances depuis Molière, mais aucun dans son vocabulaire. Mon interlocuteur ajouta : « Ce qu’il faut, c’est éviter les sudations que cause, surtout dans les salons surchauffés, un temps pareil. Vous pouvez y remédier, quand vous rentrez et avez envie de boire, par la chaleur » (ce qui signifie évidemment des boissons chaudes).

À cause de la façon dont était morte ma grand’mère, le sujet m’intéressait et j’avais lu récemment dans un livre d’un grand savant que la transpiration était nuisible aux reins en faisant passer par la peau ce dont l’issue est ailleurs. Je déplorais ces temps de canicule par lesquels ma grand’mère était morte et n’étais pas loin de les incriminer. Je n’en parlai pas au docteur E…, mais de lui-même il me dit : « L’avantage de ces temps très chauds, où la transpiration est très abondante, c’est que le rein en est soulagé d’autant. » La médecine n’est pas une science exacte. IV

 

« Ces temps de canicule par lesquels ma grand’mère était morte »… Prémonitoire !

Si un chaud soleil est au-dessus de vos têtes, hydratez-vous — et quel que soit votre âge. Pour paraphraser Ronsard, « Buvez, si m’en croyez, n’attendez à demain : / Buvez dès aujourd’hui les eaux de la survie. ».

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et