Combien de maillons entre vous et Proust ?

Combien de maillons entre vous et Proust ?

 

Mes rencontres proustiennes à Illiers-Combray ouvrent toujours sur d’inattendus horizons…

Ces jours-ci, j’avais rendez-vous au Café de la Place (décidément the place to be) avec Christophe Vignat. C’est un universitaire qui enseigne les mathématiques à Paris et à la Nouvelle-Orléans. Découvrant mon blogue, il me propose une rencontre. Je le crois de passage au pays de tante Léonie, en fait il l’est au pays de sa grand’mère paternelle qui vendait ses fromages au marché d’Illiers.

Un mot en appelant un autre, il me raconte l’Erdős number, la « distance de collaboration » avec un célèbre et prolifique mathématicien hongrois mesurée par publication conjointe : si une personne a un nombre de Erdős qui vaut 1, elle a écrit un article de recherche avec lui ; un nombre de Erdős égal à 2, elle a cosigné un article avec un collaborateur direct d’Erdős mais pas avec Erdős lui-même, etc.

L’ami Christophe m’a alors expliqué qu’il était à Marcel Proust + 3 et à Roland Barthes + 2 (ou l’inverse, je ne sais plus).

 

Ignorant l’histoire, je connaissais le concept sous d’autres noms :

*Les six degrés de séparation, théorie établie en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le Globe peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons — le chiffre tomberait à 4,7 sur Facebook.

*Le « phénomène du petit monde » (également connu comme « paradoxe de Milgram » car ses résultats semblent contraires à l’intuition), hypothèse, avancée en 1967, que chaque être humain est relié à n’importe quel autre individu par une courte chaîne de relations sociales.

 

Et si nous appliquions le principe à nos rapports respectifs à Marcel Proust ?

 

En attendant avec gourmandise vos propres calculs, je vous en livre deux miens :

*À la fin des années 1970, j’ai rencontré à Fort-de-France pour une interview l’acteur Jean Marais (1913-1998). Il a été l’amant-ami de Jean Cocteau de 1937 à la mort de l’écrivain en 1963. Cocteau et Proust étaient très liés.

*Toute ma jeunesse à Versailles puis à Neuilly, j’ai vu chez mes parents l’homme le plus distingué que j’aie jamais rencontré, Louis Becq de Fouquières (1913-2001). Ce colonel de l’Armée de l’air était à l’école Saint-Jean-de-Béthune de Versailles avec mon père. Il était le neveu d’André de Fouquières, cadet de trois ans de Proust, hommes de lettres et « arbitre des élégances » pendant les cinquante ans de panache qui constituent sa carrière. Fouquières et Proust étaient liés.

 

Ainsi, j’ai connu deux personnes dont l’amant ou l’oncle pouvaient déclarer : « Proust me disait… ».

Je suis donc à Proust + 2.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

3 comments to “Combien de maillons entre vous et Proust ?”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. En conséquence de quoi, les lecteurs, ou au moins les 1commentateurs de ce blogue sont Proust+3.
    Si d’autres liens me relient à Proust, ils me sont inconnus.

  2. From Bill Cartet’s biography:
    André Becq de Fouquières

    « Proust finally met the beautiful Mlle de Goyon at Princesse Lucien (Marie) Murat’s annual summer ball on June 22. Marcel, who had begun to pay more attention to his appearance, now that he was attending parties occasionally, had sent for his barber, who trimmed his beard; Nicolas laid out his best suit.

    André Becq de Fouquières, a smart young man-about-town, offered to introduce Marcel to the object of his fascination.

    After the ball Marcel wrote Albu: ‘It was a hugely emotional moment for me—I thought I was going to fall—but also quite a big disappointment, for she didn’t seem to me so nice up close and a bit irritating when she opens her mouth, and more coquettish than amiable. I shall think about her again more calmly: all my ideas are a bit muddled.’  »
    Marcel Proust: A Life, with a New Preface by the Author
    By William C. Carter

    Ah, anticipation…and disappointment.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et