Bienvenue aux nouveaux visiteurs

Bienvenue aux nouveaux visiteurs

 

Magie de la radio… J’ai été généreusement accueilli ce matin par Ali Rebeihi dans « Ça va pas la tête » sur France Inter. Il a eu la gentillesse de citer ce blogue.

En moins de deux ans, cet espace proustien aura eu cent mille visiteurs. En présence instantanée, ils sont entre un et six à fréquenter Le fou de Proust en même temps.

Dans les secondes qui ont suivi la fin de l’émission, le compteur a bondi :

Compteur visiteurs

 

Merci aux nouvelles et nouveaux venus.

J’espère que vous y prendrez intérêt et plaisir. Plusieurs centaines de chroniques déjà publiées proposent un décorticage d’À la recherche du Temps perdu, des instantanés sur la vie d’un proustiste à Illiers-Combray, quelques joyeusetés nées de l’actualité ou de l’air du temps — des petits riens qui alimentent un grand tout.

Dans la barre du haut de la page d’accueil, vous trouverez aussi la liste des personnages de la Recherche, la reproduction de toutes les œuvres picturales citées, le roman qui a donné son nom au blogue et des quizz.

À ce propos, vous tombez bien. Pendant tout le mois d’août, un quatrième quizz portant sur l’œuvre du cher Marcel égrènera ses questions. Joignez-vous aux fidèles des précédents.

 

Et encore une fois, bienvenue !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : Pourquoi « proustiste » ? Par respect : un proustien est dans l’imitation tandis qu’un proustiste est dans l’admiration. Songez à la différence entre « gaullien » et « gaulliste ». Voilà pourquoi je je suis qu’un humble proustiste, plein de révérence face aux doctes proustiens.

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

6 comments to “Bienvenue aux nouveaux visiteurs”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Bonne nouvelle pour votre blog, Patrice, mais moi je suis restée sur ma faim (de madeleines) : l’émission était certes fort intéressante (en quoi Proust peut-il être utilisé pour les sciences cognitives du comportement,c’est un bon thème), mais votre apparition n’y était que furtive…

    Et puis, Proust, c’est quand même avant tout de la littérature – non ?

  2. Voici donc Clopine, (ou devrais-je dire Pomponnette ?) de retour après avoir lâché le petit noyau, Dieu merci pas pour des ennuyeux, car les monts Cantabriques sont plutôt peuplés d’ours et de vaches. Quand même, avoir obligé le Patron à suspendre un quizz! Heureusement pour vous, il vous a à la bonne.

  3. Fétiveau, ne réécrivez pas l’histoire : je n’ai obligé personne, et surtout pas notre hôte, qui, savez-vous, est un grand garçon…

    Il y a aussi des loups dans le magnifique parc préservé des Muniellos… Et les bergers ont donc de gros chiens, à demeure dans les troupeaux, pour empêcher les attaques. Je ne sais comment aurait dit Proust, mais enfin, pour parodier mon fiston : « j’ai kiffé grave » !

  4. Ai-je outrepassé certaine limite? Quoi qu’il en soit, lisez mon commentaire du 2 juillet, au cas où vous n’auriez pas pu le faire. Je ne vous accablai pas.

  5. Bravo! votre intervention ressemblait à un coup de baguette magique…en peu de temps vous avez su faire le résumé de ce que l’on pouvait imaginer et ressentir à travers la Recherche -filtre de vie à (Illiers)Combray.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et