Concert au pré Catelan

Concert au pré Catelan

 

Prenez un lieu proustien et organisez-y un événement non proustien. Vous détenez là une clé prometteuse pour séduire tous les publics — populaire et initié.

C’est aujourd’hui la Fête de la musique. À Illiers-Combray, l’Harmonie municipale l’a anticipée hier soir en proposant un concert gratuit sous les frondaisons du célèbre, mais peu fréquenté, jardin public.

645 Concert au Pré Catelan

 

Une telle formation peut être fort séduisante. C’est le cas de celle-là, populaire, ambitieuse, sympathique, bien loin du simple « zim boum boum ». Certes, ce n’était pas la grande foule, mais la cité de tante Léonie n’est pas non plus Woodstock.

Un tel rendez-vous est une piste à développer (j’y ai raté mon grand dam un concert de jazz) propre à attirer les habitants qui n’ont pas tant d’occasions de communier ensemble dans une détente culturelle et les adeptes du divin Marcel.

L’église Saint-Jacques donne déjà l’exemple avec des concerts de la même harmonie, de chorales ou de musiciens professionnels.

La Maison de tante Léonie devrait songer à s’ouvrir de la même façon, sans exclusion.

Ce n’est qu’un début, continuons le concert — des notes ou des mots.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et