Alain de Greef, mort d’un proustien

Alain de Greef, mort d’un proustien

 

Le rideau vient de tomber sur Alain de Greef… L’ancien directeur des programmes de Canal + est mort. C’était un génie.

47620_1689787734685_8105359_n

 

J’ai travaillé sous son autorité, éphémère collaborateur de la chaîne. Il s’était retiré dans le Luberon où il s’est éteint. C’était un proustien. Nous avions fugacement échangé sur notre cher Marcel. Ma peine est immense.

 

Je songe à la mort d’un autre créateur, Bergotte :

*Il se répétait : « Petit pan de mur jaune avec un auvent, petit pan de mur jaune. » Cependant il s’abattit sur un canapé circulaire ; aussi brusquement il cessa de penser que sa vie était en jeu et, revenant à l’optimisme, se dit : « C’est une simple indigestion que m’ont donnée ces pommes de terre pas assez cuites, ce n’est rien. » Un nouveau coup l’abattit, il roula du canapé par terre, où accoururent tous les visiteurs et gardiens. Il était mort. Mort à jamais ? Qui peut le dire ? La Prisonnière

 

Éternel Alain de Greef.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Alain de Greef, mort d’un proustien”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Patrice~
    I am sorry for your sadness and loss…of a fellow Proustian.

    « Si ces curiosités étaient si vivaces, c’est que l’être ne meurt pas tout de suite pour nous, il reste baigné d’une espèce d’aura de vie qui n’a rien d’une immortalité véritable mais qui fait qu’il continue à occuper nos pensées de la même manière que quand il vivait. Il est comme en voyage. C’est une survie très païenne. » MP

    U.S. Paper:
    http://variety.com/2015/tv/global/alain-de-greef-one-of-canal-plus-founding-fathers-dies-at-68-1201531432/

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et