Quizz III (7)

*Pourquoi Françoise prend-elle un jour un train pour Bordeaux ?

1) parce qu’elle a peur de l’automobile, 2) parce qu’elle s’est trompée de quai, 3) pour rendre visite à une parente malade


CATEGORIES : Divertissement/ AUTHOR : patricelouis

5 comments to “Quizz III (7)”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. 2, la grand-mère lui a donné une fausse information !

  2. La Grand-mère du Narrateur lui ayant donné un renseignement faux l’a fait partir dans la mauvaise direction : on peut donc imaginer qu’elle se soit trompée de quai…

  3. Elle s’est trompée de quai, d’après moi, n°2. D’autant que cela a dû être (comme pour chacun de nous) un des petits soucis de Proust lui-même : se tromper de quai, louper son train…
    Dans la Recherche, Françoise est comme le « pendant » ancillaire du Narrateur : comme lui, elle est à la fois excessivement sensible (pleurant à la lecture du journal) et curieusement froide (le poulet sacrifé est une « sale bête », et la fille de cuisine enceinte, expédiée), comme lui, dévouée totalement à sa famille mais n’en étant pas dupe, etc. Que le narrateur attribue à Françoise des « bourdes », des « cuirs » et des « erreurs », n’est-ce pas en creux se moquer aussi de lui-même ?

  4. 3) me semble plausible, mais je suis sans lumières à ce sujet comme avait dit l’alors princesse des Laumes à sa cousine madame de Gallardon qui lui demandait si Swann ne s’était pas converti. Quoi qu’il en soit, il est douteux que celui-ci ait jamais pénétré dans une église pour y entendre la messe, sauf peut-être la Missa Solemnis. Mais là, je m’éloigne un peu de la question. J’ai du me tromper de quai.

  5. Yes, No. 2

    Wondering, if not foreshadowing of her illness…and a confused mind.

    « … of other people, so in her devotion she would not admit that her mother was seriously ill, especially with a disease which might affect the brain. » Moncrieff (GW)

    « …il semblait, de même que la méchanceté aime à exagérer les souffrances des autres, que par tendresse elle ne voulût pas admettre que sa mère fût très atteinte, surtout d’une maladie qui peut toucher l’intelligence. »

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et