Proust en euzkara

Proust en euzkara

 

« Euskara ez dut mintzatzen ». Traduction : « Je ne parle pas le basque ». Aujourd’hui, nous parlons du basque.

 

La lecture de Sud-Ouest nous y invite. Le journal annonce en effet la création d’une pépinière d’entreprises à Lutxiborda, à Saint-Jean-le-Vieux, dans les Pyrénées-Atlantiques. Les premières installées sont une agence de communication, une société de conseil en environnement et une entreprise consacrée à l’édition. C’est elle qui nous intéresse. Zik — c’est son nom — propose des ouvrages en langue basque ou en français sur le Pays basque, ainsi que des catalogues enfants, des DVD, sans oublier… une traduction en basque en cours de l’œuvre de Marcel Proust.

Le drapeau basque

Le drapeau basque

 

Comment dit-on À la recherche du temps perdu en « euzkara » ? Je ne sais pas — « Ez dakit », en basque.

En espérant qu’entre l’Èbre et l’Adour une bonne âme nous apporte la réponse, je suis donc réduit à vérifier si « basque » est dans la Recherche. Eh oui, avec deux occurrences dont la première (j’en conviens) est un homonyme désignant une partie découpée et tombante de certains vêtements qu’on retrouve dans l’expression « se pendre aux basques de quelqu’un » :

*Les coussins, le « strapontin » de l’affreuse « tournure » avaient disparu ainsi que ces corsages à basques qui, dépassant la jupe et raidis par des baleines avaient ajouté si longtemps à Odette un ventre postiche et lui avaient donné l’air d’être composée de pièces disparates qu’aucune individualité ne reliait. II

*Tirant d’un flûtiau, d’une cornemuse, des airs de son pays méridional dont la lumière s’accordait bien avec les beaux jours, un homme en blouse, tenant à la main un nerf de bœuf et coiffé d’un béret basque, s’arrêtait devant les maisons. C’était le chevrier avec deux chiens et, devant lui, son troupeau de chèvres. V

 

Bihar arte (À demain).

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique, Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Proust en euzkara”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Bon courage au traducteur. Cette traduction permettra aux basques qui n’ont pas encore osé lire la Recherche ni en français ni en espagnol de franchir le pas avec des mots que Proust n’avait peut-être pas imaginés.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et