Délire numérologique

Délire numérologique

 

Au courrier ce matin, reçu de l’excellent Gérard Giraud :

« Bonjour Cher Fou de Proust,

Quelqu’un m’a fait découvrir un fait troublant.

Saviez-vous qu’en additionnant la position dans l’alphabet des lettres de SWANN on obtient…

SWANN = 19 + 23 + 1 + 14 + 14 = 71 ==> Proust est né en 1871

Mais peut-être étais-je le dernier à l’ignorer…

Bonne journée. »

 

Pour économiser un timbre, je réponds ici :

« Bonjour Cher Gérard,

Savez-vous que

*De l’addition de la position des lettres de PROUST dans l’alphabet, on obtient 16 + 18 + 15 + 19 + 20 + 21 = 109. Or, 1 + 0 + 9 = 10, soit l’âge à partir duquel le petit Marcel n’a plus le droit de venir à Illiers à cause de son asthme (mot qui a le même nombre de lettres que Proust) ?

*À la Recherche du Temps perdu est composé de presque sept mots, soit presqu’autant que de parties de l’œuvre ?

*Il y a 455 fois la succession des lettres d,e,t,t,e dans Du côté de chez Swann, 453 pour Odette ; une pour Fadette et 1 pour dette. 4 — 5 + 3 = 2. Les occurrences de dette et de Fadette sont donc équivalentes à celles d’Odette.

*Les initiales des prénoms du duc de Guermantes, de son épouse et de son frère le baron de Charlus forment BOP (Basin, Oriane, Palamède) comme le font les initiales du comte de Bouillon, de la princesse d’Orvillers et de la baronne Putbus ?

 

Fou, oui, mais pas détraqué, ni marteau, ni zinzin !

Ne vous laissez pas, Cher Gérard, embobiner par les entourloupes de la numérologie.

Bonne journée. »

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

3 comments to “Délire numérologique”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Réponse très réjouissante (dans son contenu)! Bravo Patrice!

  2. Du temps qu’il y avait des guérites de vendeuses de billets de la Loterie Nationale, on disait qu’en en prenant les mesures dans tous les sens, en les additionnant et multipliant convenablement, on pouvait obtenir n’importe quel résultat, aussi bien l’âge du capitaine que celui de Gustave Flaubert, ou peut-être aussi celui de Gustave Verdurin.

  3. J’ai bien ri, moi qui depuis longtemps n’aime plus trop les chiffres…
    N’empêche… Maintenant, je saurai toujours retrouver l’année de naissance de Proust. Il ne me reste plus qu’à trouver quand étaler mon savoir !
    Mais qu’est-ce qui m’a pris de vérifier si ça marchait avec Lao shi ou Mo Yan ? Ne perdez pas de temps… Ca ne marche pas !

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et