Occuper Marcel (réponses 1)

Occuper Marcel

 

Imaginons Proust occupant un emploi….

Selon le fou de Proust :

Directeur du marketing des cuisinières La Cornue

Concessionnaire Rolls-Royce à Cabourg

Directeur de la publication de Point de Vue Images du Monde

Patron de la Brigade mondaine (ou du Bottin mondain)

Administrateur de la Société des Chalets de nécessité parisiens

Ouvreuse à l’Opéra de Paris

Demoiselle du téléphone

Physionomiste chez Michou

Testeur chez Épéda

Galeriste

Producteur à Radio Classique

Madame Claude

Baronne Nadine de Rothschild

Jacques Chazot (le créateur de Marie-Chantal)

Jean d’Ormesson (le personnage, pas l’écrivain)

Jean-Claude Brialy (le maître de cérémonie)

Stéphane Bern (le chroniqueur du Gotha).

 

Imaginons Proust occupant un emploi….

Je sais, c’est peu concevable puisqu’il n’a jamais travaillé ailleurs que chez lui, noircissant du papier.

Mais, prolongeons la « petite divagation » lancée par Clopine Trouillefou dans un commentaire de ce blogue (voir La coiffure de Swann) : « quel métier (autre que celui de dandy-écrivain) aurait pu exercer Marcel ? »

Le concours est lancé. Clopine et Fetiveau ont fait des premières propositions.  Qui a une idée ? À vous de jouer.

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Divertissement/ AUTHOR : patricelouis

11 comments to “Occuper Marcel (réponses 1)”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. « Testeur chez Epéda », alors là, je pose itou ma candidature !

  2. Si j’étais méchant, je dirais: éleveur de rats.

  3. Designer culinaire, verbicruciste, vendeuse chez Damart, généalogiste ou coiffeur pour messieurs-dames(pour couper les cheveux en 4)

  4. Il aurait aussi tenu une rubrique confidentielle aux « Nuits » de France Culture où, patiemment, il aurait démenti la plupart des potins mondains agitant le petit monde parisien. Il aurait choisi comme pseudonyme « Le Comte de Barbant » et « tout le monde » se serait creusé les méninges pour savoir qui il était réellement…

  5. Dans l’esprit de ma précédente proposition: picador

  6. Certes, Fétiveau, mais enfin on voit rarement le soubassement parfois fétide des névroses sexuelles servir à construire un métier, ou tout du moins un emploi… Imaginez-vous un jeune Marcel, à la porte de Pôle Emploi, se réclamer d’une « déviance » sexuelle comme le sadisme ratier (ou voyeurisme, ou fétichisme, ou, comme dans le film hilarant « un poisson nommé Wanda », incapacité à trouver la jouissance autrement qu’en parlant russe, etc., etc ?)? Non, non, nous devons, à mon sens, trouver pour Marcel Proust un emploi qui ne fasse pas appel au côté obscur de sa force. Demoiselle du téléphone lui aurait bien convenu, mais au temps des portables, ipad ou ipod (du cul…) c’est râpé…

  7. Il est certain que, à notre époque, Proust aurait trouvé bien des moyens moins pénibles que le métier de picador, et bien plus accessibles, pour obtenir les satisfactions qu’il recherchait. D’ailleurs, son héros, bien mieux loti à cet égard, était peut-être ce qu’il aurait voulu être. Il doit bien exister des thèses à ce sujet.

  8. Fétiveau, moi je crois que le héros de la Recherche est construit exactement comme tous les autres personnages. Façon shaker. C’est-à-dire composite. Ou, si vous préférez : « y’a du Marcel là-d’dans, mais vous avez beau dire, y’a pas seulement que du Marcel… Y’a aut’chose… »

    • Tout fou que je sois, je n’aurais pas osé faire le lien entre la Recherche et les tontons flingueurs, mais c’est joliment trouvé !

      Chère Clopine, puisque nous avons l’esprit à la fantaisie, au passage,dans un autre domaine (proustien ?), extrait du même :

      – C’est quand même marrant les évolutions, quand je l’ai connu le Mexicain, il recrutait pas chez tonton !
      – Vous savez ce que c’est : l’âge, l’éloignement. A la fin de sa vie, il s’était lancé sur le reclassement des légionnaires.
      – Ah si c’est une œuvre, c’est autre chose !

  9. Pour en revenir au fil de cette discussion et se rattacher à celle sur les mots en scope, Marcel aurait pu être aussi projectionniste de films en cinemascope, évolution moderne de la lanterne magique.

  10. Community Manager pour « Point de vue »

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et