Aux femmes désirées

Aux femmes désirées

 

Dragueur, cœur d’artichaut, érotomane, inconstant, fou amoureux ? Ou tout à la fois ?

Le Héros n’en peut plus d’être amoureux. Ses passions se nomment Gilberte (Swann) puis Albertine (Sinonet), mais ce n’est pas exclusif. Il ne sait où donner de la tête.

Exemple à Venise, dans La Fugitive : « ces femmes du peuple, les allumettières, les enfileuses de perles, les travailleuses du verre ou de la dentelle, les petites ouvrières aux grands châles noirs à franges »…

Aucune n’échappe à son désir. Revue de détail :

 

Blanchisseuse portant son panier, une (vue de sa fenêtre à Paris) (V)

Blonde de Rivebelle, une jeune (II) (Balbec)

Boulangère à tablier bleu, une (vue de sa fenêtre à Paris) (V)

Cocottes au Bois, des (Paris) (V)

Cyclistes, des jeunes (Paris) (V)

Éporcheville, Mlle d’ (VI)

Femme de chambre affreuse, une (IV)

Femme de chambre de Mme Putbus qui va dans les maisons de passe, la (IV)

Femme qu’il aimait et n’arrivait pas à voir, une jeune (VII)

Femmes vues de la fenêtre, des (V) (Paris)

Fillette de Méséglise ou de Paris, telle (VI)

Fille au teint roux, une jeune (IV)

Fille blonde suivant son institutrice, quelque jeune (vue de sa fenêtre) (V) (Paris)

Fille de grande naissance qui va dans les maisons de passe, une jeune (IV) (Paris)

Fille indifférente au bord de la mer (V) (Balbec)

Fille pauvre (une petite (VI) (Paris)

Filles qui passent, les belles (II)

Filles sérieuses, des (V)

Filles sur la plage, des jeunes (IV) (Balbec)

Fumeuse, une jeune (IV) (Balbec)

Guermantes, Oriane de (Combray, Paris)

Laitière à bavette et manches de toile blanche une (vue de sa fenêtre (V) (Paris)

Laitière d’une ferme apportant un supplément de crème au Grand-Hôtel, une (II) (Balbec)

Laitière envoyée chercher, une petite (V) (Paris)

Marchande de verrerie, une jeune (VI) (Venise)

Marchande de fruits à peine attentive, une (V)

Midinettes à bicyclette au bois de Boulogne, trois (V) (Paris)

Orgeville, Mlle (VI) (Paris)

Paysanne à la jarre de lait, une (II) (Balbec)

Paysanne de Méséglise, une (I) (Combray)

Paysanne de Roussainville, une (I) (Combray)

Pêcheuse de Balbec, une (I) (Combray)

Pêcheuse de Carqueville, une belle (I) (Combray)

Petites ouvrières au Bois, des (V) (Paris)

Servante d’un restaurant à la bougie, la (III) (Doncières)

Stermaria, Mlle de (II) (Balbec, Paris)

Vendeuse à son comptoir, une (V)

 

J’espère n’avoir oublié personne.

Quel appétit !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et