La Rêverie d’un trio américain

La Rêverie d’un trio américain

 

Les Américains sont merveilleux quand ils sont proustiens et mélomanes…

Ils sont trois à avoir réalisé un CD enregistré en Alabama, Jane, Drew et William. Son titre : Rêverie. Son sous-titre : The Musical World of Marcel Proust. Sur quatre thèmes (la lune, la mer, l’amour et le regret), les trois proposent des morceaux de Hahn, Debussy et Fauré. La couverture du livre est in english et, sur internet, l’ensemble est plus souvent vendu en dollars qu’en euros.

Pour résumer, cet hommage à l’auteur d’À la Recherche du Temps perdu est « 100 % Made in USA » et nul n’aurait trouvé à redire que la présentation de William C. Carter, dans le rôle du narrateur, fut faite dans la langue de Shakespeare. Ce n’est pas une mince élégance que d’avoir choisi d’enregistrer les présentations en français, n’offrant la version anglaise qu’en « Bonus Track ».

Oui, c’est distingué. Ce mot d’ailleurs qualifie l’album né d’un concert conçu par l’ami Bill, biographe américain de Proust, et Drew Watson, ténor, et donné à Cabourg. Pour le CD, les deux hommes ont entraîné la pianiste Jane Watwood Gibbs.

Voilà le travail du trio.

IMG_7377

 

Rêverie : 38’ 27’’ de pur bonheur.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “La Rêverie d’un trio américain”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. En plus, le troi Hahn, Debussy, Fauré convient parfaitement à la composition du coktail qui, secoué dans le shaker proustien, a donné naissance à Vinteuil… Vous m’en mettrez une coupe !

  2. le Trio, bien sûr.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et