Proust en vitrine

Proust en vitrine

 

Si vous voulez voir Marcel Proust à New York, rendez-vous à l’angle de la 5e Avenue et de la 58e Rue.

C’est l’adresse d’un grand magasin ultra chic, Bergdorf Goodman. En cette fin d’année, il consacre ses vitrines légendaires à un thème qui se résume à un mot : « Inspired ». L’ensemble illustre la littérature, l’architecture, le théâtre, la peinture, la musique, la danse, la sculpture et le cinéma.

Si je vous en parle, c’est qu’un écrivain qui nous est cher a sa place dans la première de ces « windows ». Deux photos en témoignent, prises par Timonde, un ami new yorkais de Debra Wiess, notre proustienne de Boston (voir la chronique L’Internationale proustienne, 7) qui s’est empressée de me les envoyer.

1 Bergdorf Goodman's NYC2 Proust NYC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En regardant bien la photo de gauche, vous pouvez lire une citation de Confucius que je traduis : « Vous ne pouvez pas ouvrir un livre sans apprendre quelque chose ». Les Proustiens le savent mieux que quiconque.

Cette pensée vient en écho d’une réplique de Drôle de drame, film de Marcel Carné de 1937, dialogues de Jacques Prévert, que je regardais pour la 9713e fois cet après-midi. Buffington, journaliste rêveur (joué par Henri Guisol), dit à Felix Chapel, auteur de romans policiers (interprété par Michel Simon) : « J’ai souvent eu envie de lire vos livres. » Et j’ai ri pour la 9713e fois, mais pensant pour la première fois à toutes celles et tous ceux qui n’ont pas encore ouvert À la Recherche du Temps perdu

­Bizarre, j’ai dit bizarre, comme c’est bizarre !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Proust en vitrine”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. La citation de Confucius est bien vraie… Mais sur la photo de gauche il y a tout de même le portrait de Marcel Proust, certes amputé d’une bonne partie, mais reconnaissable

  2. Vous avez l’œil américain !

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et