L’Internationale proustienne (en photos), 7

L’Internationale proustienne (en photos), 7

 

« J’aime le Pays de Combray » vu par…

Debra Wiess, sur des œuvres au musée, Boston, Massachusetts, USA.

« Le musée est le Buckman Tavern à Lexington ou la guerre d’indépendance américaine a commencé.  Il y a actuellement une expo sur la visite de Lafayette aux USA pour fêter le 50e anniversaire de la guerre. »

008 1 Lafayette, Boston

« Les autres statues se trouvent Place Copley (Copley), la coulée verte au milieu de l’avenue Commonwealth (Abigail, Phyllis) et en face du Boston Common (Poe). »

 John Singleton Copley, peintre

John Singleton Copley, peintre

Abigail Adams, épouse d'Adam, 2e président américain

Abigail Adams, épouse d’Adam, 2e président américain

Phyllis Weatley, poète afro-américaine

Phyllis Weatley, poète afro-américaine

 

 

 

 

 

 

 

 

Edgar Allen Poe, écrivain

Edgar Allen Poe, écrivain

« John Harvard le fondateur de l’université, dans Harvard Yard.  Son soulier gauche brille parce que tout le monde le touche pour le bonheur/bonne chance. »

John Harvard

John Harvard

 

Comment participer ? Rien de plus simple. L’Office de Tourisme du Pays de Combray a fait imprimer un autocollant grâce auquel chacune et chacun peut proclamer son attachement au pays immortalisé par Marcel Proust et vendu 1 €.

Vous pouvez le recevoir gratuitement en m’envoyant votre adresse postale à patricelouis.pl@gmail.com.

Je vous l’adresserai aussitôt par la poste (précisez si vous voulez plusieurs exemplaires).

En échange, vous en faites un ou des clichés dans un décor qui montre le lieu où vous résidez ou qui vous ressemble (ou les deux).

Adressez alors vos photos à patricelouis.pl@gmail.com et notre communauté proustienne sans frontières sera illustrée de la plus originale des façons.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “L’Internationale proustienne (en photos), 7”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Cinquantième anniversaire?

    • Vous avez raison. J’ai sottement reproduit une erreur. L’anniversaire le plus « rond » est le suivant : le 240e du début de la Guerre d’Indépendance…

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et