Fiche — Femme d’un banquier qui a un drôle de genre, la

Femme d’un banquier qui a un drôle de genre, la [IV]

Roturière française

 

Personnage fictif.

Homosexuelle.

 

 

Elle s’appelle Lina, Linette, Lisette, Lia ou « quelque chose de ce genre ». Mme de Cambremer croit l’avoir vue avec Albertine et pense que c’est la femme d’un banquier.

 

 

*Je revis, du reste, sa femme [Mme de Cambremer] une autre fois parce qu’elle avait dit que ma « cousine » avait un drôle de genre et que je voulus savoir ce qu’elle entendait par là. Elle nia l’avoir dit, mais finit par avouer qu’elle avait parlé d’une personne qu’elle avait cru rencontrer avec ma cousine. Elle ne savait pas son nom et dit finalement que, si elle ne se trompait pas, c’était la femme d’un banquier, laquelle s’appelait Lina, Linette, Lisette, Lia, enfin quelque chose de ce genre. Je pensais que « femme d’un banquier » n’était mis que pour plus de démarquage. Je voulus demander à Albertine si c’était vrai. Mais j’aimais mieux avoir l’air de celui qui sait que de celui qui questionne. D’ailleurs, Albertine ne m’eût rien répondu ou un non dont le « n » eût été trop hésitant et le « on » trop éclatant. (IV, 346)

 

 


CATEGORIES : Homosexuel(le), Personnage fictif/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et