Le Proustien rouge

Le Proustien rouge

 

Au fond, le plus intéressant, dans les colloques, c’est les rencontres que l’on y fait.

La plus profonde des conférences ne vaudra jamais la richesse des échanges vivants. Le week-end proustien d’Illiers-Combray m’a encore conforté dans cette idée.

Un exemple, un seul : j’ai fait la connaissance des Cassio — Jean et Doris, membres de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray (la célèbre SAMPAC). Des deux, c’est lui qui nourrit une passion forte (mais il ne peut y en avoir de tiède) pour l’auteur d’À la recherche du Temps perdu qu’il lit, voit et vit « comme un miroir ».

Je l’ai repéré par les références qu’il avançait lors de ses prises de paroles. Le cou ceint d’une écharpe rouge, il citait Jaurès, Aragon, les Lettres françaises, jusques et y compris la CGT dont la présence dans le Temps retrouvé ne m’avait pas échappé (voir la chronique Le chantre du prolétariat) — et dont il tenait à préciser qu’il était à jour de ses cotisations.

Dans ces conditions, nul besoin d’être un espion stipendié du capitalisme pour subodorer en lui la conviction symbolisée par la faucille et le marteau.

Gagné ! L’ami Jean mérite le beau nom de camarade et représente pour moi qui multiplie les rencontres les plus diverses à Illiers-Combray le premier à s’afficher fièrement communiste. Il obtient ainsi une place à part dans ma bien nommée « Internationale proustienne ».

Les travaux terminés, j’ai entraîné le couple à l’Office du Tourisme pour découvrir, en avant-première, l’exposition verticale que je prépare d’une des longues phrases de la Recherche.

 Jean et Doris Cassio (Photo PL)

Jean et Doris Cassio (Photo PL)

 

Ensuite, le déjeuner qu’avec Doris il a accepté de partager avec Violette et moi, chez nous, fut bien plaisant. Il y fut question de lutte des classes — mais pas que ! Il ne manquerait plus qu’au logis les idées s’encombrent d’idéologie.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et