Feuilles d’automne

Feuilles d’automne

 

C’est l’automne à Illiers-Combray — oui, je sais : ailleurs aussi.

 

Après avoir lu un livre rendant un hommage aussi savant qu’astucieux à Proust (voir la chronique d’hier Le (Kunf-)Fu de Proust), je suis parti faire ma balade quotidienne avec Biki, ma chienne. Dans une allée de tilleuls, j’ai trouvé ce tapis de feuilles mortes :

372 Tapis de feuilles

 

J’avais en tête cette phrase de Du côté de chez Swann : « Mes promenades de cet automne-là furent d’autant plus agréables que je les faisais après de longues heures passées sur un livre. »

 

Un peu plus loin, j’ai salué la patronne de La Toscane qui, sans attendre le mois de Noël, installait d’autres feuilles dorées par ses soins et ornées de guirlandes devant son restaurant-pizzéria :

Devant La Toscane (Photos PL)

Devant La Toscane (Photos PL)

 

Guillerette journée d’automne…

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et