Gommage et hommage à Proust

Gommage et hommage à Proust

 

Pour créer, certains écrivent, d’autres peignent, d’autre sculptent… Lui, il efface.

Jérémie Bennequin n’utilise ni stylo ni pinceau : il se sert d’une gomme.

342 2 Gommage

342 1 La Recherche gommée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nul mieux que l’artiste peut expliquer sa démarche lue sur son site (jbennequin.canalblog.com/) :

« Gommer l’œuvre de Marcel Proust, « À la recherche du temps perdu », selon un protocole rigoureux, est ma démarche artistique. Au rythme d’une page quotidienne, contrainte nécessaire, j’efface à la gomme à encre, dans la collection blanche de Gallimard, une série des sept tomes de ce roman. C’est un travail à long terme, une progression lente, minutieuse et méthodique, dont il est possible de dater l’achèvement avec exactitude. Cette procédure, autour de laquelle doit se développer une réflexion théorique et plastique, peut être définie comme une recherche du bon degré d’effacement. Quête ambigüe, mise en abîme au croisement du culte, de l’hommage, et de la table rase, gommage. D’où le titre générique : ommage. »

 

Ne pas lire « dommage » dans ce dernier mot. Jamais un coup de gomme n’abolira une œuvre.

 

Il semble avoir commencé ce rituel d’effacement scriptoclaste en 2008. Il l’accomplit chez lui ou en public. On y verra une œuvre, un sacrilège, un poème, de l’humour, une toile, un misérable petit tas, une gigantesque dérision, de la poussière, du mystère, une performance, une (dé)composition, que sais-je..

 

Pour effacer la Recherche, Jérémie Bennequin devra avoir l’haleine longue et un bon stock de gommes. Si j’en crois une image furtive, il utilise une Mixte Faber Castel en caoutchouc naturel biseautée aux dimensions 58 x 19 x 8mm. Le côté rose fait disparaitre les traces de crayon, le bleu à la poussière de pierre ponce élimine celles de stylo.

342 3 Gomme

« Chaque jour, note-t-il, je gomme une page de mon livre. C’est un travail minutieux, obsessionnel, absurde. Une pure perte de temps. »

L’estompage du jour :

10 novembre 2014

10 novembre 2014

 

C’est fou ce que Proust inspire.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et