Varsovie-sur-Vivonne

Varsovie-sur-Vivonne

 

Un soleil estival illumine la maison de tante Léonie en ce dernier jour d’octobre. Dans le jardin, je rencontre Anna dont les yeux bleus sont aussi clairs que le ciel.

335 Anna Jarmuszkiewicz

 

Elle est Polonaise et vit à Varsovie. Sa thèse de doctorat porte sur « la réception littéraire de Proust en Pologne après la Seconde Guerre mondiale ». La jeune femme confie volontiers que l’écrivain était à son programme au lycée et que sa lecture a exercé sur elle une « fascination ».

Et c’est ainsi que, profitant d’un voyage en France, Anna a consacré une étape à Illiers-Combray.

À mon tour, je suis fasciné par l’effet que l’ami Marcel provoque dans tous les pays du monde. Anna est la première compatriote de Chopin, musicien réel, et de Viradobetski, dit Ski, sculpteur fictif, et d’une comtesse qui débauche un chasseur du Grand-Hôtel de Balbec dans À la Recherche du Temps perdu, que je croise.

Dans la vraie vie, Varsovie est sur la Vi… stule. Ici, elle se situe désormais sur la Vi…vonne.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et