On dirait… (une jeune fille en fleurs)

Une jeune fille en fleurs 

Dürer, Albert, peintre allemand (1471-1528) : [L’Adoration des Mages]

Elles [des jeunes filles à Balbec] n’étaient plus loin de moi. Quoique chacune fût d’un type absolument différent des autres, elles avaient toutes de la beauté; mais, à vrai dire, je les voyais depuis si peu d’instants et sans oser les regarder fixement que je n’avais encore individualisé aucune d’elles. Sauf une, que son nez droit, sa peau brune mettaient en contraste au milieu des autres comme dans quelque tableau de la Renaissance, un roi Mage de type arabe, elles ne m’étaient connues, l’une que par une paire d’yeux durs, butés et rieurs; une autre que par des joues où le rose avait cette teinte cuivrée qui évoque l’idée de géranium (II, 257)

 

[Dürer], L'Adoration des Mages

[Dürer], L’Adoration des Mages

 

Demain, l' »anglaise » d’une jeune fille.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et